HKN-HKO-SPO-DALLAS-STARS-V-CALGARY-FLAMES---GAME-SIX

Crédit : AFP

LNH

Sam Bennett ne veut plus quitter Calgary

Publié | Mis à jour

L'attaquant Sam Bennett apprécie son rôle sous les ordres de Darryl Sutter, si bien qu’il n’est plus question pour lui de quitter les Flames de Calgary.

Bennett s’était trouvé bien malgré lui au centre d’une tempête médiatique au début du mois de février lorsque son agent Darren Ferris avait révélé publiquement qu’il avait demandé une transaction. Dans les jours qui ont suivi, l’ancien entraîneur-chef Geoff Ward l’avait notamment placé dans l’escouade de réserve, le temps d’une rencontre.

Or, Ward a été congédié le 5 mars et il a été remplacé par Sutter. Bennett semble revivre depuis ce moment et il souhaite maintenant poursuivre son travail en Alberta.

«Je suis heureux de jouer pour Darryl, a dit Bennett en vidéoconférence, mercredi. Je crois que j’ai plus d’opportunités et j’ai été capable de déployer mon jeu un peu plus.»

«Je veux un gros rôle et un rôle important pour aider cette équipe à gagner. Quand je joue plus, je joue mieux et je peux aider l’équipe à connaître du succès. Ça rend le tout assurément plus amusant et ça me permet d’apprécier mon arrivée à l’aréna. Je suis dans un meilleur état d’esprit.»

Tourner rapidement la page

Bien entendu, Sutter était conscient de la situation dans laquelle se trouvait Bennett lorsqu’il a accepté le rôle d’entraîneur-chef avec les Flames. Il a rapidement pris le taureau par les cornes pour s’assurer que cette histoire n’allait pas faire de vagues sous sa direction.

«Nous sommes passés à autre chose la première fois que j’ai parlé à Sam ici, a expliqué le pilote. Sam et moi sommes sur la même page.»

Bennett connaît malgré tout une saison ordinaire, comme en font foi ses quatre buts, ses 10 points et son différentiel de -16 en 37 parties. Sutter est toutefois heureux de sa polyvalence et estime qu’il demeure un atout important pour le club.

«Je suis heureux avec Sam, a dit l’instructeur. Je crois qu’il a joué à chacune des trois positions [à l’attaque] pour nous. J’ai été capable de le mettre dans des situations en infériorité numérique, dans lesquelles il pourra s’épanouir à l’avenir.»