Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

Le désastre de la COVID-19 se poursuit chez les Canucks

Publié | Mis à jour

L’actuel foyer de contamination de COVID-19 qui a touché 25 personnes dans l’organisation des Canucks de Vancouver a commencé après qu'un individu eut contracté la maladie dans un lieu public.

C’est ce que les Canucks ont indiqué dans un communiqué, mercredi, après la conclusion d'une enquête de la santé publique. L’organisation a confirmé que 21 joueurs, dont trois de l’escouade de réserve, avaient été déclarés positifs au coronavirus. Jake Virtanen a été le dernier à voir son nom inscrit sur la liste des athlètes non disponibles, mardi soir.

L’équipe de la Colombie-Britannique a également confirmé qu’un variant était à l’origine de cette éclosion. Le Centre de contrôle des maladies de la province est actuellement en train de séquencer le génome pour savoir de quelle souche il s’agit.

Selon le réseau TSN, le variant brésilien serait celui en cause pour les ennuis de l’organisation. Plusieurs joueurs ont montré des symptômes importants, comme des crampes, des vomissements et de la déshydratation. Des membres de la famille de certains joueurs auraient aussi contracté le coronavirus.

Le club de la Colombie-Britannique a disputé son dernier match le 24 mars, une défaite à domicile de 5 à 1 aux mains des Jets de Winnipeg. Il occupe le cinquième rang de la section Nord avec 35 points en 37 parties.