Canadiens de Montréal

«Je suis excité» - Cole Caufield

Publié | Mis à jour

En se trouvant sur la patinoire du Centre Bell à l’entraînement cette semaine, l’espoir Cole Caufield, comme de nombreux partisans, s’est forcément mis à rêvasser de s’y retrouver un jour dans l’uniforme du Canadien de Montréal.

«Tu regardes autour et c’est une belle expérience. C’est un endroit fantastique et évidemment, avec la foule, l’énergie doit être électrique. Je suis impatient de jouer ici un jour», a-t-il indiqué, mercredi, lors d’une vidéoconférence à laquelle ont participé de nombreux médias. 

Pour le moment, Caufield se concentre toutefois sur la prochaine étape: faire ses débuts professionnels avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine (LAH). Il a d’ailleurs pris note du niveau de jeu, mardi soir, en assistant en personne à la défaite de 3 à 1 du Rocket, au Centre Bell, face au Heat de Stockton.

«Certes, c’est un style de jeu différent, a-t-il observé, lui qui entrevoit disputer son premier match avec le Rocket à Toronto, vendredi, contre les Marlies. Il y a beaucoup de détails à respecter et je suis excité par ce nouveau défi. Le rythme est un peu plus rapide et on a moins de temps pour prendre des décisions. Je devrai gagner les batailles à un contre un pour créer du temps et de l’espace.»

Caufield ne s’inquiète pas nécessairement de faire face au jeu robuste présent dans la LAH, malgré sa taille de 5 pi et 7 po.

«J’ai dû négocier avec ça durant toute ma vie et ce n’est pas une préoccupation, a-t-il dit. Je vais simplement continuer de travailler fort pour relever ce défi et faire tout ce que je peux pour aider l’équipe à gagner.»

« Mon objectif est de m’ajuster le plus rapidement possible, a ajouté le jeune joueur de 20 ans. Je suis impatient de jouer et de contribuer du mieux que je peux.»

Une journée bien remplie 

En plus de marquer ses débuts professionnels, la journée de vendredi sera fertile en émotions pour Caufield pour une autre raison: le récipiendaire du trophée Hobey-Baker, remis au meilleur joueur universitaire aux États-Unis, sera alors dévoilé. Le jeune joueur du CH fait partie des trois finalistes avec l’attaquant Shane Pinto (North Dakota) et le gardien Dryden McKay (Minnesota State).

«C’est quelque chose de gros pour moi, a-t-il reconnu. C’était un de mes objectifs de la dernière année. Il y a trois bons joueurs en lice pour le trophée, je suis honoré d’être mentionné. Cela veut dire beaucoup pour moi et j’ai évidemment hâte de voir ce qui passera vendredi. En même temps, j’en serai à mon premier match [dans la LAH] et je veux me concentrer là-dessus.»

Quand un journaliste lui a suggéré qu’il serait intéressant qu’il gagne et que l’événement soit souligné sur le tableau indicateur pendant la partie, Caufield a répondu avec humour.

«Je ne crois pas que nous serons à la bonne place pour ça», a-t-il convenu, en riant, déjà bien au courant de la rivalité entre les organisations de Montréal et de Toronto.

- Le Canadien avait annoncé le samedi 27 mars s’être entendu sur les termes d’un contrat d’entrée de trois saisons avec Cole Caufield, choix de première ronde (15e au total) de l’équipe au repêchage de 2019.

- Cole Caufield a amassé 52 points, dont 30 buts, en 31 matchs lors de sa deuxième et dernière saison avec les Badgers de l’Université du Wisconsin, dans la NCAA.