Crédit : AFP

Baseball - MLB

Shohei Ohtani réalise une première depuis... 1903!

Publié | Mis à jour

L’homme à tout faire des Angels de Los Angeles Shohei Ohtani a écrit un nouveau chapitre du livre d’histoire du baseball majeur, dimanche, en devenant l’un des rares lanceurs à agir à titre de frappeur désigné dans un match de la Ligue américaine.

Il est aussi le premier artilleur à se présenter au monticule en tant que deuxième frappeur de son équipe depuis 1903. Jack Dunleavy avait réalisé ce fait d’armes à l’époque, avec les Cardinals de St. Louis.

Ohtani a impressionné dans un gain de 7 à 4 contre les White Sox de Chicago. Dès la première manche, il a privé ses adversaires de marquer et a réussi quelques lancers à plus de 160 km/h, dont un à 162,5 km/h. Quelques minutes plus tard, il s’est présenté au bâton et il a expédié la balle à plus de 450 pieds du marbre pour un circuit en solo.

«C’était tout auquel on a pensé, a affirmé le gérant Joe Maddon. C’est un joueur de baseball complet. Il lance à 100 milles à l’heure, frappe bien au-dessus de 100 à l’heure et 400 pi. On a parlé de cela, il devait seulement avoir la chance de le faire.»

Blessure

Les choses se sont compliquées pour Ohtani en cinquième manche. Une série d’erreurs de sa part et de la part de ses coéquipiers ont permis à la formation de l’Illinois de créer l’égalité. 

Pire encore, sur le jeu égalisateur, le Japonais a effectué un mauvais lancer et il s’est avancé au marbre afin de protéger la plaque, mais à la suite d’un saut pour attraper le relais de son coéquipier, Ohtani est tombé sur un joueur adverse et s’est blessé, ce qui l’a forcé à quitter le match.

Crédit photo : AFP

En plus de sa longue balle, Ohtani a terminé la rencontre en ayant retiré sept frappeurs sur des prises. Il a aussi accordé deux coups sûrs et cinq buts sur balles, en plus de concéder trois points, dont un mérité.

«Dans l’ensemble, je crois avoir décoché plusieurs bons tirs, a déclaré le Japonais par le biais d’un interprète au site MLB.com. En cinquième, j’aurais aimé me sortir du pétrin. Je suis reconnaissant à l’égard de Joe de m’avoir permis d’affronter le dernier frappeur. Je pense que cela va me préparer aux prochains départs.»

Une meilleure chance d’attaquer

Depuis qu’il s’est joint aux Angels, en 2018, l’athlète de 26 ans avait démontré son intérêt afin de faire ce qu’il avait déjà fait dans son pays natal, c’est-à-dire lancer et frapper lors d’un même match.

Toutefois, jusqu’ici, les Angels avaient empêché Ohtani d’agir à titre de frappeur désigné la veille d’un match où il devait lancer, le jour même et le lendemain.

«Vous n’aimez pas ça? C’est entièrement sa décision, a indiqué Maddon, dont les propos ont été rapportés avant le match. C’est lui qui a décidé qu’il pouvait le faire. Je crois que c’est positif qu’il puisse lancer, frapper, lancer et simplement jouer au baseball. 

«Quand il est arrivé, c’est ce qu’il voulait faire. C’est pourquoi il a signé. Tout le monde clamait son nom pour cette raison. C’est important de lui donner cette opportunité.»

«Une des raisons pourquoi j’aime ça, c’est parce que si je peux m’aider en marquant par moi-même, ça va me donner de la confiance, a mentionné le principal intéressé grâce à son traducteur. Je vais pouvoir attaquer plus les frappeurs adverses et être moins passif.»