Crédit : AFP

Baseball - MLB

Faux départ pour les Red Sox

Publié | Mis à jour

Le Fenway Park ne porte pas chance aux Red Sox en ce début de saison du baseball majeur, alors que la formation de Boston a subi une deuxième défaite consécutive face aux Orioles de Baltimore, échappant le match 4 à 2, samedi après-midi.

Au moins, l’équipe locale a été en mesure de produire un peu d’offensive, contrairement à la partie de la veille, où elle avait été blanchie par les lanceurs des Orioles. C’est tout à l’honneur des releveurs des visiteurs, cependant, qui ont été presque parfaits en fin de rencontre, samedi.

Les Sox se sont inscrits au tableau en quatrième et en cinquième manches, alors que Matt Harvey était au monticule. Retiré après quatre manches et deux tiers, le lanceur a été remplacé par Adam Plutko (1-0), qui n’a donné qu’un coup sûr en un peu plus de deux manches de travail. Cesar Valdez s’est quant à lui occupé du sauvetage, son deuxième en autant de rencontres.

Maikel Franco s’est chargé de l’attaque pour Baltimore avec un simple qui a permis à deux hommes de croiser la plaque, en quatrième manche. Anthony Santander et Trey Mancini ont produit les autres points de l’équipe.

Chez les Red Sox, s’il y a bien un seul frappeur qui connait du succès après deux rencontres, c’est J.D. Martinez. L’Américain de 33 ans a frappé trois balles en lieu sûr en quatre présences et a été à l’origine d’un point, samedi.

Ce fut une sortie en demi-teinte pour le partant des Red Sox Tanner Houck (0-1), qui a permis trois points, dont deux mérités, en cinq manches, mais qui a retiré huit hommes sur des prises.

Ailleurs dans le baseball majeur

À Detroit, Jameir Candelario et Nomar Mazara ont chacun frappé trois coups sûrs, en plus de produire un point, pour permettre aux Tigers de vaincre les Indians de Cleveland au compte de 5 à 2.

À Chicago, le lanceur Jake Arrieta a accordé un point aux Pirates de Pittsburgh dès la première manche, mais il n’a rien laissé par la suite, en route vers un gain de 5 à 1 des Cubs. L’artilleur de 35 ans a réussi cinq retraits sur des prises en six manches de travail.

À Kansas City, les Royals ont orchestré une impressionnante poussée de sept points en sixième manche, ce qui leur a permis d’enlever les honneurs de leur duel contre les Rangers du Texas par la marque de 11 à 4. Le joueur au second coussin Whit Merrifield et le voltigeur Michael A. Taylor ont respectivement produit quatre et trois points pour les leurs. Les deux ont, entre autre, réussi une longue balle.