Crédit : AFP

Baseball - MLB

Un «party» gâché au Fenway Park

Publié | Mis à jour

Reporté d’une journée en raison de la pluie, le match d’ouverture au Fenway Park, à Boston, aura été une fête gâchée pour les partisans des Red Sox, qui étaient d’ailleurs un peu moins de 5000 à pouvoir y assister en cette ère de pandémie.

Si l’ambiance n’était pas déjà assez calme, les frappeurs des Red Sox ont été limités à deux coups sûrs, vendredi après-midi, dans une défaite de 3 à 0 contre les Orioles de Baltimore.

Kike Hernandez, à titre de premier frappeur des Red Sox dans ce match, a réussi un simple, en fin de première. Puis, plus rien avant un double tardif de J.D. Martinez en fin de neuvième manche...

Le partant des Orioles John Means (1-0) a ainsi été dominant durant ses sept manches passées au monticule. Outre le simple de Hernandez, il n’a alloué qu’un but sur balles, réussissant par ailleurs cinq retraits au bâton.

Malgré une triste défaite, les Red Sox peuvent se consoler un peu grâce à la performance de Nathan Eovaldi (0-1) à titre de lanceur partant. En cinq manches et un tiers, il n’a permis qu’un point mérité.

Ryan Mountcastle, à titre de frappeur de choix, a propulsé les Orioles vers l’avant en sixième manche avec un double de deux points. Chez les Red Sox, Alex Verdugo et Xander Bogaerts, qui font partie du noyau à l’attaque, ont chacun été blanchis en quatre présences au bâton.

Au final, c’est probablement la mairesse de Boston Kim Janey qui a eu droit aux applaudissements les plus nourris de la journée après avoir été effectué le lancer protocolaire. La bonne nouvelle: les Red Sox et les Orioles s’affrontent à nouveau, ce samedi après-midi, au Fenway Park.

Série reportée à Washington

La série de trois matchs entre les Mets de New York et les Nationals, à Washington, a par ailleurs été complètement reportée, vendredi, en raison du protocole relié à la COVID-19.

La veille, le match d’ouverture au Nationals Park n’avait pu avoir lieu pour cette même raison. Les autorités du baseball majeur ont maintenant annoncé que les parties prévues samedi et dimanche seraient également disputées plus tard dans la saison.
Les tests se poursuivent chez les Nationals afin de déterminer le nombre de membres qui seraient atteints par le virus. Jeudi, la présence d’au moins un cas positif dans les rangs de l’équipe de Washington était déclaré. Cinq joueurs des Nationals étaient par ailleurs en quarantaine après avoir été en contact étroit avec le membre touché.