Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

LNH

La saison de Nathan Beaulieu est terminée

Publié | Mis à jour

Inactif depuis le 9 mars dernier, le défenseur des Jets de Winnipeg Nathan Beaulieu ne renouera pas avec ses coéquipiers lors de la présente saison.

Vendredi, l’entraîneur-chef Paul Maurice a indiqué que son patineur avait subi une opération pour régler un problème avec l’une de ses épaules et que sa campagne était terminée.

Il semblerait que l’ancien choix de première ronde (17e au total) du Canadien de Montréal en 2011 ait disputé la majorité de ses matchs en 2020-2021 en trainant cette blessure.

C’est toutefois une blessure à une main qui l’a empêché de poursuivre ses activités. Le 9 mars, l’arrière avait été atteint à une main par un tir de l’attaquant des Maple Leafs de Toronto John Tavares. Le nom de Beaulieu avait ensuite été inscrit sur la liste des blessés.

«Avec ces blessures [aux épaules], à moins que ce soit une déchirure catastrophique, il y a toujours moyen de s’en remettre ou de réparer, a dit Maurice au site web de son équipe. [...] Nous pensons que lorsqu’il sera prêt, il sera de retour, et il a mérité ce droit. Ce que nous savons de Beau, c’est qu’il ne va pas couper les coins ronds.»

La malchance continue de poursuivre l’arrière, pour qui ce n’est pas le premier séjour à l’infirmerie. Maurice a insisté sur le fait que la perte de Beaulieu était majeure pour son vestiaire.

«Trois os brisés l’an dernier, un autre cette année, l’épaule, il se bat comme il peut pour jouer avec nous. Il est une partie importante de notre vestiaire pour ça, a confié l’instructeur. Les gens qui s’investissent, qui donnent beaucoup à leurs coéquipiers, c’est tellement douloureux de les voir tomber au combat.»

Cette saison, l’ancien des Sea Dogs de Saint John a amassé une seule mention d’aide et maintenu un différentiel de -5 en 25 rencontres. Avec l’absence du défenseur de 28 ans, les Jets récupèrent 1,25 million $ sur leur masse salariale.