Crédit : PHOTO COURTOISIE

Soccer

Deuxième camp avec le Canada pour Viens

Publié | Mis à jour

L’attaquante de pointe Évelyne Viens obtient une deuxième chance de montrer son savoir-faire avec l’équipe nationale de soccer.

Le Canada a fait connaître, jeudi, son alignement en prévision des deux matchs amicaux internationaux qui se dérouleront les 9 avril face au pays de Galles et 13 avril face à l’Angleterre.

Viens participera à son deuxième camp avec l’équipe nationale après la Coupe SheBelieves en mars à Orlando qui a réuni les États-Unis, l’Argentine et le Brésil.

«Je ne ressens pas les mêmes émotions que la première fois, c’est une autre belle opportunité de démontrer ce que je peux faire, a mentionné la porte-couleurs du Sky Blue FC dans la NWSL. À mon premier camp, tout était nouveau et j’étais stressée. J’avais été dépassée par tout l’environnement.»

«Cette fois-ci, je sais à quoi m’attendre, le stress est passé et c’est à moi de prouver ma valeur, poursuit Viens qui partira pour l’Angleterre samedi soir. J’ai travaillé certains aspects depuis six semaines comme le souhaitait le personnel d’entraîneurs, et c’est le moment de démontrer mes qualités de joueuse. J’ai réussi à m’améliorer et je dois le démontrer en camp.»

Pour son deuxième camp avec le Canada, Viens aura l’occasion d’évoluer en compagnie de l’attaquante Christine Sinclair.

La meilleure buteuse de l’histoire n’était pas présente à Orlando en mars en raison d’une blessure.

«Je vais m’améliorer à son contact et apprendre de tout son bagage. Avec les années, et maintenant que j’évolue dans les rangs professionnels, je ne suis plus une fan, mais c’est évident que j’ai regardé Sinclair en grandissant. C’est la meilleure buteuse au monde et on joue à la même position.»

«J’aurai un modèle devant moi, ajoute Viens. Tous sports confondus, c’est l’une des meilleures athlètes au Canada. C’est une chance de jouer avec elle, mais je suis là pour faire ma place et aider l’équipe.»

De bons modèles

Avec son club dans la NWSL, Viens côtoie une autre attaquante de premier plan. Carli Lloyd a remporté l’or aux Jeux olympiques en 2008 et 2012 avec les Américaines en plus d’être nommée joueuse par excellence de la FIFA en 2015 et 2016.

En plus de Sinclair, trois autres vétéranes absentes en Floride effectueront leur retour parmi le contingent de 26 joueuses ainsi que la défenseure latérale Gabrielle Carle.

Viens prévoit que le calibre sera plus relevé. «Plus on se rapproche des Jeux olympiques, plus les exigences et le niveau vont augmenter. On affrontera aussi deux bonnes équipes.»