HKN-HKO-SPO-NEW-YORK-ISLANDERS-V-PITTSBURGH-PENGUINS

Crédit : AFP

LNH

Hextall a une idée en tête pour améliorer les Penguins

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Penguins de Pittsburgh Ron Hextall a louangé la «résilience fantastique» de ses troupes, qui sont parvenues à conserver un excellent dossier avec plusieurs absents de marque au mois de mars.

Malgré les blessures d’Evgeni Malkin, Kasperi Kapanen, Brandon Tanev, Teddy Blueger et Jason Zucker, la formation de la Pennsylvanie a conservé un excellent dossier de 12-3-1 au mois de mars.

Or, plusieurs joueurs, dont Jared McCann, Zach Aston-Reese, Evan Rodrigues, Colton Sceviour, Mark Jankowski et Frédérick Gaudreau, ont pris la relève.

«Tout le monde sait que nous avons beaucoup de blessés, a concédé le DG lors d’un épisode d'un balado produit par l’équipe, mercredi. Nous avions presque 23 millions $ à l’infirmerie avant que Jason Zucker ne revienne. Avec un plafond de 81,5 millions $, c'est une grande partie de votre équipe et évidemment de votre espace sous le plafond [qui est absente].»

«Donc, d’avoir autant de gars qui sont importants pour notre équipe exclus et de se présenter tous les soirs malgré tout, la résilience a été absolument formidable.»

Juste prix nécessaire

Si aucun DG n’est content de voir des joueurs se blesser, cette période a malgré tout été bénéfique pour Hextall, qui n’a pris les rênes de l’équipe qu’au mois de février dernier. Ainsi, il a été en mesure de mieux évaluer la profondeur de sa formation avant la date limite des transactions de la Ligue nationale de hockey (LNH), qui aura lieu le 12 avril.

«Il y a beaucoup plus de profondeur que ce que j’avais en tête il y a un mois, a analysé l’ancien gardien des Flyers de Philadelphie. Cela pourrait nous éviter d'avoir à ajouter un joueur. Mais si nous pouvons améliorer notre équipe et nous donner une meilleure chance d’avoir un long parcours [en séries éliminatoires], nous le ferons certainement.»

Dans la liste de magasinage de Hextall, il y a un gros attaquant physique. Mais il ne bougera pas à n’importe quel prix.

«Certes, nous aimerions ajouter un attaquant si nous le pouvons. Le prix doit être juste. Nous avons des problèmes avec le plafond. Nous ne voulons pas céder trop d’éléments pour le futur. Le grand attaquant physique serait bien à ajouter si nous pouvons trouver le bon gars.»

Les Penguins occupaient le troisième rang de la section Est en vertu d’une fiche de 23-11-2 avant les matchs prévus jeudi dans la LNH.