Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une directrice générale prête pour le début de la saison

Publié | Mis à jour

L’attente a assez duré et à compter de jeudi, la première femme à occuper le siège de directrice générale d’une équipe du baseball majeur, Kim Ng, pourra voir à l’œuvre son équipe durant un match du calendrier régulier.

Pour l’occasion, ses Marlins de Miami accueilleront les Rays de Tampa Bay, amorçant ainsi une séquence de six parties à domicile. Après leurs rivaux floridiens, ils se frotteront aux Cardinals de St. Louis la semaine prochaine. Aussi, si le camp d’entraînement est un indice de ce qui attend le club de Ng, embauchée le 13 novembre, celle-ci aura beaucoup de plaisir cette saison. Effectivement, Miami a présenté une fiche de 14-5-5 pendant les duels de la Ligue des pamplemousses, affichant la meilleure moyenne de victoires (,737) du baseball majeur.

«Tout le monde ici semble en forme et débordant d’énergie et d’enthousiasme. [...] Ce sera une bataille jusqu’à la fin. Des clubs de notre division ont effectué des ajouts importants au cours de la saison morte, mais on a pu assembler un bon groupe de releveurs et faire des acquisitions intéressantes», a-t-elle mentionné dans une vidéo diffusée sur le site MLB.com.

Sombres prévisions

Évidemment, la fiche au camp printanier ne compte plus au classement. Selon plusieurs experts, les Marlins éprouveront des ennuis sur le terrain. Beaucoup d’observateurs les voient d’ailleurs finir dans la cave de la section Est de la Ligue nationale, au sein de laquelle les Braves d’Atlanta et les Mets de New York semblent avoir une longueur d’avance sur le reste de la concurrence.

Or, la DG des Marlins n’en a que faire des sombres prévisions des médias, préférant voir le côté positif de la chose. À ses yeux, il n’y a pas de place pour l’échec et le défaitisme.

«Nous ne sommes pas un club très âgé et il en sera ainsi cette année. C’est un groupe ayant la chance de s’améliorer constamment», a pour sa part prévu le gérant Don Mattingly.

Même si Miami a étonné en prenant le deuxième rang de sa section en 2020, rien ne dit que l’équipe peut répéter ses exploits. Jesus Aguilar, Adam Duvall et Brian Anderson devraient former le cœur de son rôle offensif en début de campagne, tandis que Sandy Alcantara sera le partant jeudi; ce ne sont pas des noms très connus des amateurs de baseball.

En revanche, Duvall a été l’une des prises de Ng et il pourrait s’avérer un atout important, lui qui a claqué 16 circuits en 57 matchs avec Atlanta l’an dernier.

Apprentissage

Avec une jeune formation sur le terrain et une DG qui fait ses armes, le club est donc en mode apprentissage en 2021. De plus, les Marlins ont des moyens limités, contrairement aux grosses pointures comme les Yankees de New York et les Dodgers de Los Angeles. Par contre, tout se déroule bien selon Ng, très heureuse dans le poste qu’elle occupe.

«Avant, j’étais adjointe au DG et je dirais qu’actuellement, c’est comme d’apprendre à rouler en bicyclette. J’ai évidemment plus de décisions difficiles à prendre, mais j’ai été chanceuse de travailler pour quatre directeurs généraux différents dans ma carrière et j’ai pu voir ce qu’ils faisaient de bien. Ils ont eux aussi vécu des situations compliquées et c’est à mon tour d’y faire face grâce à mon expérience. Jusqu’ici, j’ai pu naviguer à travers les eaux agitées», a-t-elle dit.