LHJMQ

Une très mauvaise nouvelle pour les Remparts

Publié | Mis à jour

À 10 jours du début des séries éliminatoires, les Remparts de Québec ont appris une bien mauvaise nouvelle, mardi. Ils devront se passer des services de leur capitaine Thomas Caron pour une période minimale d’un mois en raison d’une blessure au coude.

Caron et les Remparts en sauront plus mercredi à la suite d’un examen médical plus approfondi. La blessure est survenue lors du match de jeudi contre les Foreurs à Val-d’Or lorsqu’il «a voulu pousser Jakob Pelletier et son coude a comme sorti», a expliqué le grand patron des opérations hockey des Remparts, Patrick Roy. 

«Si ça se règle en arthroscopie, ça peut prendre un mois, mais s’ils sont obligés de l’ouvrir, ça peut être une très longue période», a précisé Roy, qui a rappelé l’ailier gauche Kassim Gaudet, des Estacades de Trois-Rivières, pour pallier cette absence.

Présence importante 

Caron, un vétéran de 20 ans, ne sera évidemment pas du voyage à Baie-Comeau où l’équipe affrontera le Drakkar et l’Océanic de Rimouski en conclusion de la saison régulière en environnement protégé, mercredi et jeudi.

Considérant que la valse printanière commencera le 8 avril avec la ronde de qualification (3 de 5) qui s’étirera jusqu’au 16 avril, Caron pourrait avoir effectué son dernier tour de piste au hockey junior d’une façon qu’il ne l’avait sûrement pas anticipée. Ses coéquipiers veulent éviter à tout prix que ce scénario cauchemardesque se produise.

«C’est vraiment un bon leader autant sur la glace que dans le vestiaire. C’est triste qu’un gars de caractère comme lui doive rater quelques semaines. Il va rester près de nous et je crois que ça va nous motiver encore plus. On va jouer un peu pour lui», a souligné l’attaquant James Malatesta.

À la demande de Roy, Caron restera dans l’entourage de l’équipe pour continuer à occuper son rôle de capitaine, même sans enfiler ses patins. En 30 rencontres, le natif de Candiac a amassé 12 buts et 10 mentions d’aide pour 22 points.

«On va le garder proche des "coachs". Il a été un bon leader pour nous toute la saison et c’est dommage qu’une chose comme celle-là arrive à un joueur de 20 ans. Il était bien disposé et prêt à avoir de bonnes séries éliminatoires. C’est sûr que c’est une blessure qui nous fait mal, surtout venant de notre leader», a avoué l’entraîneur-chef et directeur général.

Occasion pour Gaudet 

Pour revenir à Gaudet, il a été un choix de quatrième tour au dernier repêchage. Le joueur de 17 ans n’a disputé aucun match cette saison en raison de l’inactivité du circuit midget AAA causée par la pandémie, mais il avait récolté 19 points en 42 rencontres l’an passé.

Mardi, il était toujours en attente d’un troisième résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 pour pouvoir intégrer officiellement l’environnement des Remparts. Choix de 13e tour en 2020, Gabriel Pelchat, des Gaulois de Saint-Hyacinthe, rejoindra pour sa part la formation à compter de lundi avec l’absence prolongée d’Hugo Audette (genou).

«On est bien content de pouvoir lui donner du millage. C’est un joueur de 16 ans [NDLR: en âge de hockey] qui fait partie des plans pour le futur de l’équipe, a commenté Roy en parlant de Gaudet. On aura deux 16 ans qui vont se greffer à l’équipe. Ça va être intéressant de voir le développement qu’ils ont eu, même s’ils n’ont pas joué de match parce qu’ils ont pratiqué beaucoup leurs habiletés avec leur équipe.»