Crédit : Photo AFP

Basketball

Gonzaga domine et atteint le Final Four

Publié | Mis à jour

Les Bulldogs de Gonzaga ont facilement vaincu les Trojans d’USC 85 à 66 et ont ainsi obtenu leur billet pour le Final Four du tournoi du March Madness, mardi soir, à Indianapolis.

Encore une fois, Drew Timme a sonné la charge pour le club provenant de l’État de Washington. L’athlète de 6pi 10 po et 235 lb a récolté 23 points, cinq rebonds et quatre passes décisives en 31 minutes de jeu.

Jalen Suggs et Corey Kispert ont également fait leur part pour permettre à l’équipe classée au premier échelon de la section Ouest d’accéder aux demi-finales du prestigieux tournoi de la NCAA pour la deuxième fois de son histoire. Les deux joueurs ont chacun inscrit 18 points.

Chez les Trojans, Isaiah Mobley a fourni un effort de 19 points, sept rebonds et trois mentions d’assistance. USC (6e) n’a pas atteint le Final Four depuis l’édition de 1954 du March Madness. C’était d’ailleurs la première fois que l’institution atteignait l’Elite Eight depuis 2001.

Pour la prochaine étape, les Bulldogs se mesureront aux les Bruins d’UCLA. Le club détenant la 11e position au classement dans la section Est a causé la surprise en venant à bout des Wolverines de Michigan (premier). Dans un match ardemment disputé, UCLA a signé un gain de 51 à 49.

Un arbitre s’effondre

Par ailleurs, la rencontre entre Gonzaga et USC a été marquée par un événement malheureux en première demie. En effet, l’arbitre Bert Smith s’est écroulé pendant le jeu.

L’officiel a chuté et sa tête a durement frappé la surface de jeu. Il a toutefois été en mesure de se relever cinq minutes plus tard et était conscient lorsqu’il a été déplacé hors du terrain sur une civière au Lucas Oil Stadium.

Les membres de l’équipe de diffusion de la chaîne TBS a rapporté, après l’incident, que l’arbitre avait expliqué qu’il s’était senti étourdi avant le moment fatidique.

Le match a pu se poursuivre ensuite avec un arbitre substitut.