Z

Crédit : Photo courtoisie, Dany Germain / LHJMQ

LHJMQ

Les Huskies prennent leur revanche

Publié | Mis à jour

À 3 à 0 pour Québec après neuf minutes de jeu, on semblait à nouveau se diriger vers un match à sens unique entre les Remparts et les Huskies de Rouyn-Noranda, mardi soir au centre Air Creebec de Val-d’Or. Erreur! Contrairement à samedi dernier, les Huskies sont parvenus à stopper l’hémorragie et à revenir de l’arrière pour finalement l’emporter au compte de 5 à 4 en tirs de barrage.

Les Remparts s’étaient pourtant donné des airs de l’équipe qui avait lessivé les Huskies 7 à 1 trois jours auparavant, en première période. James Malatesta, Thomas Caron et Hunter Holmes ont marqué en l’espace de 3 min 36 s en début de première période pour donner une confortable avance aux Diables rouges.

La suite des choses n’a toutefois pas été une copie conforme de samedi dernier.

Opportunistes, les Huskies sont parvenus à réduire l’avance des Diables rouges à 4-3 après 40 minutes de jeu, et ce, malgré le fait que les Remparts menaient 32 à 19 à la colonne des lancers.

Patrick Roy ne serait probablement pas d’accord avec le terme «opportunistes», d’ailleurs, puisqu’il a retiré William Rousseau au profit de Thomas Sigouin pour la troisième période, après que le jeune de 17 ans eut cédé trois fois sur 19 lancers.

«Je l’ai retiré parce qu’il n’arrête pas les rondelles, a tranché l’entraîneur. William ne joue pas du très bon hockey depuis qu’il est avec nous. Son rôle avec l’équipe, c’est d’arrêter les rondelles. Il n’y avait pas de matchs, mais il a accordé deux mauvais buts. Le troisième, je comprends qu’on aurait pu être meilleur, mais son travail est d’arrêter les rondelles et il ne l’a pas bien fait. Nous sommes dans une course pour le classement alors il fallait prendre une décision.»

Bon match

Xavier Bouchard a créé l’égalité en troisième puis William Rouleau a joué les héros en tirs de barrage.

Aux yeux de Roy, ses Remparts auraient dû remporter la rencontre de mardi, eux qui ont dominé 45-26 au chapitre des lancers.

«Des fois, le pointage n’est pas le reflet du match. Je n’ai pas grand reproches à faire à mes joueurs.»

En bref

Dans la défaite, James Malatesta (neuf matchs) et Cole Cormier (10 matchs) ont mis fin à une longue séquence sans marquer. Le défenseur Aapo Siivonen a passé les 37 dernières minutes et 19 secondes du match sur le banc, après avoir été directement coupable du deuxième but des Huskies. Le défenseur finlandais a perdu la rondelle en fond de territoire, ce qui a mené au but de Marc-Antoine Séguin qui réduisait l’écart des Diables rouges à 3-2.

«On a dû l’oublier», a simplement mentionné Roy lorsque questionné à ce sujet, après avoir longuement réfléchi avant de donner sa réponse.

Les Remparts concluront leur périple abitibien avec un duel face aux Foreurs de Val-d’Or, jeudi. Les hommes de Daniel Renaud ont eu le dessus sur ceux de Patrick Roy, dimanche dernier.