Canadiens de Montréal

CH: Pas d'étincelle à Calgary

Publié | Mis à jour

Il y a le livre des excuses. Dans le monde du hockey, on refuse toujours d’en lire les pages principales. Si on avait choisi de l’ouvrir, on aurait trouvé quelques explications à cette sortie amorphe du Canadien.

Sur le plan de la fatigue, le CH se retrouvait à jouer un troisième match en quatre soirs et un deuxième en moins de 24 heures. Il y avait aussi le décalage horaire de l’Ouest canadien et une arrivée au beau milieu de la nuit à Calgary, soit vers 3h00 du matin. 

Dans le camp des Flames, il y avait le désir d’offrir une victoire à Darryl Sutter pour ses débuts à son deuxième séjour derrière le banc des Flames.

Pour une multitude de raisons, le Tricolore jouait ce match dans des conditions difficiles. Et il n’y a pas eu de miracle.

Les Flames l’ont logiquement emporté 2 à 1, hier, au Scotiabank Saddeldome. Sutter n’a même pas eu besoin de ses gros canons pour signer sa première victoire à son retour. Josh Leivo, l’ailier droit du quatrième trio, a marqué les deux buts des siens contre Jake Allen.

«Une des raisons, c’était la fatigue, a reconnu l’ailier Jonathan Drouin. Mais ce n’était pas notre meilleur match. On n’a pas suivi le rythme. On manquait de jambes et de convictions. On ne peut pas juste blâmer le voyagement et l’arrivée tardive. Les Flames avaient aussi un nouvel entraîneur et ils ont mieux joué.»

Loin de la perfection 

La veille, le CH avait frôlé la perfection dans un gain de 5 à 1 contre les Canucks à Vancouver. Du début à la fin, les hommes de Dominique Ducharme avaient dicté le rythme, passant la grande majorité du temps dans le territoire des Canucks.

C’était une histoire différente à Calgary. Le Canadien avait perdu ses jambes dans l’avion entre la Colombie-Britannique et l’Alberta.

Corey Perry a redonné un brin d’espoir avec moins de dix minutes à jouer en troisième période en redirigeant une frappe de Shea Weber. À l’inverse des 50 premières minutes, le CH a regagné en vigueur en fin de rencontre, mais ce n’était pas assez pour créer l’égalité.

Avant le but de Perry, le Canadien avait très peu menacé le géant Jacob Markstrom.

Toute l’équipe 

À la recherche d’une étincelle à l’attaque, Ducharme a fait de nouvelles expériences avec ses trios à partir de la deuxième période. Il a utilisé Nick Suzuki au centre de Tyler Toffoli et Josh Anderson et Jesperi Kotkaniemi aux côtés de Jonathan Drouin et de Brendan Gallagher.

Pour une rare fois, Ducharme a brisé le duo Suzuki-Drouin.

«C’était pénible pour tout le monde, pas juste Nick et moi, a dit Drouin. On avait de la misère à créer de l’attaque. On n’arrivait pas à sortir de notre zone. Comme équipe, on n’a pas joué un gros match. On jouera encore contre les Flames samedi, on devra mieux jouer.»

Un autre combat 

Au lendemain de la fracture à la main droite de Ben Chiarot, résultat d’un combat contre J.T. Miller, Josh Anderson a invité le robuste Milan Lucic pour une petite valse. Une danse qui n’avait rien de sentimental. Les deux gros ailiers ont échangé de solides coups. Anderson a eu plus de chance que Chiarot, sortant de ce combat sans une blessure.

Ce qu’on a remarqué... 

1431 JOURS PLUS TARD

Congédié par les Kings de Los Angeles le 10 avril 2017, Darryl Sutter a fait son retour derrière un banc d’une équipe de la LNH. Les Flames l’ont sorti de sa ferme en Alberta après une période d’inactivité de 1431 jours. Sutter, un entraîneur de la vieille école, occupait un poste de consultant avec les Ducks d’Anaheim depuis la saison 2019-2020 avant d’accepter l’invitation de Brad Treliving pour revenir dans le giron des Flames en remplaçant Geoff Ward.

SUZUKI AU RALENTI

Il n’y avait plus d’essence dans le réservoir du CH. Mais c’était encore plus la panne sèche dans le cas de Nick Suzuki. Malgré ses jeunes jambes de 21 ans, Suzuki n’avait absolument pas de mordant dans son jeu.

Dominique Ducharme a brisé pour une rare fois le duo de Suzuki-Drouin à partir de la deuxième période. Mais ce n’était pas assez pour secouer l’Ontarien.

UNE SORTIE ATROCE

La fatigue se fait sentir physiquement, mais aussi mentalement. En deuxième période, le capitaine Shea Weber a eu une crampe au cerveau en tentant une sortie de territoire directement au centre de la glace. Il a tenté de repérer Jesperi Kotkaniemi, mais Derek Ryan lui a facilement subtilisé la rondelle. Quelques secondes plus tard, Josh Leivo marquait son deuxième but de la soirée. Avant la visite du CH à Calgary, Leivo avait un seul but en 20 rencontres.

SOMMAIRE                           

3e période

20:00 - Fin de la rencontre.

17:34 - Paul Byron écope d'un deux minutes pour avoir cinglé Dillon Dube. Supériorité Flames. 

13:54 - Andrew Mangiapane est chassé pour bâton élevé. Supériorité Canadiens en fin de match. (0 en 2)

10:15 - BUT! Posté devant le filet, Corey Perry redirige un tir de Shea Weber et réduit l'écart 2-1.

07:40 - Josh Anderson et Milan Lucic en viennent aux coups. Ils sont tous deux chassés.

00:01 - Elias Lindholm remporte la mise au jeu face à Phillip Danault.

00:00 - Début du troisième tiers.

2e période | 2-0 Flames | Tirs : MTL 5 - CGY 11

20:00 - Fin de la période.

16:20 - Phillip Danault est chassé pour avoir retenu Andrew Mangiapane. Supériorité Flames. (0 en 2)

13:55 - BUT! Josh Leivo profite d'un revirement dans le territoire des visiteurs pour déjouer Jake Allen de nouveau. 2-0 Flames.

09:50 - Alexander Romanov frappe Mikael Backlund et enregistre sa cinquième mise en échec du match - un sommet.

06:54 - Tyler Toffoli soutire la rondelle à un joueur des Flames en fond de territoire et lance sur Jacob Markstrom, qui gèle le disque.

01:52 - BUT! Positionné à gauche de Jake Allen, Josh Leivo pousse une passe parfaite de Derek Ryan derrière le gardien du CH. 1-0 Flames

00:01 - Sean Monahan gagne la mise au jeu devant Phillip Danault.

00:00 - Début de la période médiane.

1re période | 0-0 | Tirs : MTL 6 - CGY 6

20:00 Fin de la période.

19:13 - Mauvais changement, le CH écope d'une punition pour avoir eu trop d'hommes sur la glace. Supériorité Flames. (0 en 1)

17:57 - Tomas Tatar frappe du point d'appui, arrêt du bouclier de Jacob Markstrom.

17:16 - Nikita Nesterov chassé pour bâton élevé. Supériorité Canadiens (0 en 1). 

07:20 - Sean Monahan est oublié seul dans l'enclave. Son lancer du revers est repoussé par Jake Allen,

03:01 - Andrew Mangiapane soutire la rondelle à un joueur et file vers Jake Allen, mais un repli efficace d'Alexander Romanov l'empêche de tirer.

00:29 - Noah Hanifin, du cercle gauche, expédie un vif tir vers Jake Allen, qui a tout vu.

00:01 - Phillip Danault remporte la mise au jeu initiale face à Mikael Backlund.

00:00 - Début de la rencontre.