Crédit : Photo Pierre-Paul Poulin

Boxe

Changement d’adversaire pour David Lemieux et Simon Kean

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les boxeurs David Lemieux et Simon Kean auront à se préparer différemment en prévision de leur prochain combat respectif, car les pugilistes qu’ils devaient affronter le 17 avril au Centre Vidéotron se sont retirés de la carte organisée par Eye of the Tiger Management (EOTTM), a-t-il été annoncé jeudi.

Les raisons de ces modifications n’ont pas été précisées. Ainsi, Lemieux (42-4-0, 35 K.-O.) se mesurera à l’Espagnol Ronny Landaeta (17-3-0, 11 K.-O.) et non à Robert Talarek, tandis que Kean (19-1-0, 18 K.-O.) se frottera à l’Américain Donald Haynesworth (16-5-1, 14 K.-O.) dans un duel de huit assauts. 

Lemieux aura devant lui un champion de l’Union européenne ayant obtenu le titre IBF International en 2018. Dans un communiqué, EOTTM rappelle que Landaeta a résisté aux frappes de l’ancien champion de France Kevin Lele Sadjo le 5 décembre, s’inclinant par décision unanime. Il a aussi perdu par décision majoritaire contre Aslambek Idigov en 2019.

«David a offert une bonne performance en octobre dernier face à Francy Ntetu et nous voulons le garder actif pour obtenir un combat de championnat du monde chez les super-moyens. Nous sommes heureux d’avoir pu trouver un boxeur comme Landaeta pour remplacer Talarek, puisqu’il offre toujours des guerres à ses adversaires. Il ne s’est jamais fait passer le K.-O., même s’il a affronté d’excellents boxeurs», a indiqué le président d’EOTTM, Camille Estephan.

Rival agressif 

De son côté, Kean ne croisera pas le fer avec Stan Surmacz et devra plutôt se méfier d’un boxeur new-yorkais ayant confronté Bryant Jennings, Guido Viannello, Zhiley Zang et Mark Brown. Reconnu pour son agressivité et sa puissance, Haynesworth s’est rendu deux fois dans la Vieille Capitale dans les derniers mois, à titre d’adversaire d’urgence pour Arslanbek Makhmudov et Kean, respectivement les 7 décembre 2019 et 21 février 2020; sa présence n’a pas été requise dans les deux cas.

«Je suis content du nouvel adversaire que Simon aura devant lui. C’est un style de boxeur qu’il doit affronter et battre pour passer à un autre niveau. Dans sa carrière, il n’a pas vu beaucoup de boxeurs avec le style américain. Ce sera un bon test pour voir s’il peut appliquer ce qu’il fait dans le gymnase», a expliqué l’entraîneur de Kean, Vincent Auclair.

Autres combats 

Au nombre des autres chocs prévus le 17 avril, il y a celui mettant aux prises Mathieu Germain (18-2-1, 8 K.-O.) et Steve Claggett (29-6-2, 19 K.-O.). Les deux hommes n’avaient pu faire de maître à leur premier rendez-vous, le 26 janvier 2019. Également, Artem Oganesyan (12-0-0, 10 K.-O.) et Josh Wagner (7-0-0, 5 K.-O.) en découdront. Trois autres combats seront proposés.

Les deux principaux affrontements de la soirée seront diffusés par la chaîne TVA Sports.