Crédit : AFP

NFL

Ron Rivera confirme les soupçons d’Alex Smith

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef Ron Rivera a confirmé, à sa manière, que l’équipe de football de Washington n’était pas emballée de revoir le quart-arrière Alex Smith la saison dernière.

Peu avant d’être libéré par la formation de la NFL vendredi dernier, Smith avait vidé son sac lors d’une entrevue accordée au magazine «GQ».

«Quand j’ai décidé de revenir, j’ai vraiment contrecarré les plans de l’équipe. Ils n’y croyaient pas et ne me voulaient pas là, a affirmé l’athlète de 36 ans en parlant de l’état-major de Washington. Ils ne voulaient pas que je fasse partie de l’organisation et de la formation. Ils ne voulaient pas me donner une chance.»

Rivera s’est exprimé pour la première fois sur la question mercredi. «Pour être honnête, il n’y a pas beaucoup de choses qu’il a dites [dans cette entrevue] avec lesquelles je suis en désaccord», a dit l’entraineur-chef, cité par le réseau NBC Sports.

Smith a obtenu le titre de retour de l’année dans la NFL en 2020, après avoir subi une fracture ouverte à une jambe en novembre 2018 contre les Texans de Houston. Il a dû se soumettre à plusieurs interventions chirurgicales en plus de combattre une grave infection avant de finalement revenir au jeu, la saison dernière.

Des craintes

Rivera a relaté une discussion qu’il avait eue avec Smith peu avant qu’il soit libéré. L’instructeur-chef a alors confié au quart-arrière le malaise qu’il a éprouvé quand il est revenu avec l’équipe.

«J’avais peur à mort. Je ne savais pas à quoi m’attendre, a indiqué Rivera. C’était toujours dans mes pensées : qu’est-ce qui va se passer s’il se blesse encore? Qu’est-ce qui va se passer s’il se blesse encore à la jambe? Est-ce que je serai ce gars qui l’a remis sur le terrain et qui l’a laissé se blesser encore? Je lui ai dit. C’est quelque chose que j’ai dû combattre chaque jour.»

Après avoir été le substitut de Dwayne Haskins, Smith a repris l’action lors de la cinquième semaine d’activités et a mené Washington au titre de la section Est de l’Association nationale. Il a accumulé 1582 verges par la passe, six touchés et huit interceptions, complétant 66,7 % de ses relais.

«Connaissant Alex, après ce qu’il a fait cette année, il aura l’opportunité de jouer encore. Je le pense vraiment. Et il fera du bon travail», a conclu Rivera.