Crédit : AFP

NBA

Les Raptors encore décimés pour la reprise

Publié | Mis à jour

Après avoir connu un début de saison difficile, les Raptors de Toronto ont réussi à redresser la barre avant la pause du match des étoiles de la NBA. Ils voudront toutefois faire encore mieux pour assurer leur place en séries éliminatoires en deuxième moitié de saison.

Délocalisés à Tampa Bay en raison de la pandémie de COVID-19, les Raptors semblent avoir eu du mal à s’adapter à leur nouveau domicile. Cela explique en partie leur début de saison compliqué, alors qu’ils ont enregistré une fiche de 2-8 à leurs 10 premiers matchs.

Ils ont finalement réussi à prendre leur élan, mais ce dernier a été freiné par une éclosion de COVID-19 au sein de l’équipe peu avant la pause dans la NBA. Devant se débrouiller sans Pascal Siakam, Fred VanVleet, OG Anunoby, Patrick McCaw, Malachi Flynn et leur entraîneur-chef Nick Nurse, les Raptors ont perdu leurs deux derniers matchs avant le congé.

Plusieurs joueurs-clés seront à nouveau absents jeudi, alors que les Raptors reprendront du service contre les Hawks, à Atlanta. Huitièmes dans l’Association de l’Est, les Raptors (17-19) ont perdu leur seul affrontement cette saison face aux Hawks (16-20), qui sont 11es. Nick Nurse sera pour sa part de retour à la barre de l’équipe.

La question de Lowry

Alors que son contrat avec les Raptors prendra fin au terme de la présente saison, Kyle Lowry est impliqué dans des rumeurs d’échanges persistantes. Même si le meneur étoile nie toutes intentions de vouloir quitter l’équipe, plusieurs se questionnent à savoir s’il sera toujours un Raptor après la date limite des échanges, le 25 mars.

«Mon plus grand but est d’aider l’équipe à se rendre le plus loin possible, a martelé Lowry, mercredi, en visioconférence. Il a ajouté que quoiqu’il arrive, il se retirera en tant que Raptor de Toronto, même si cela signifie de signer un contrat d’une journée.

«Toronto, c’est mon équipe. Cette organisation m’a aidé à devenir le joueur et l’homme que je suis. J’ai aidé l’équipe à grandir, à gagner un championnat... Nous avons une connexion. Ça a toujours été chez moi.»

Reste à voir maintenant si tout ce tapage entourant la situation de Lowry aura un impact sur lui et sur l’équipe sur le terrain.

Des joueurs qui s’affirment

Autrement, certains joueurs ont profité de cette saison pour démontrer leur valeur et auront un impact important pour la suite du calendrier. C’est le cas notamment de Norman Powell, qui affiche une moyenne de 18,4 points par match.

C’est également le cas du centre montréalais Chris Boucher, qui a profité des départs de Serge Ibaka et de Marc Gasol pour faire sa place avec les Raptors. Même si le Québécois n’est pas toujours beaucoup utilisé par Nurse, il présente des moyennes de 13,6 points et de 6,5 rebonds en 23,6 minutes de jeu par match. À sa dernière rencontre avant la pause du match des étoiles, il a même réussi un sommet personnel en marquant 30 points dans une défaite contre les Celtics de Boston.

Le centre OG Anunoby en est un autre qui a profité des départs pour s’affirmer comme un nouveau pilier de l’équipe.