Crédit : AFP

François Paquet

Houston, nous aurons bientôt un problème!

Houston, nous aurons bientôt un problème!

François Paquet

Publié 08 mars
Mis à jour 08 mars

Après avoir parlé des Jays et de la division Est la semaine dernière, il est temps de s’attaquer aux deux autres divisions de la Ligue Américaine. Un changement de garde semble sur le point de se faire dans les deux divisions, mais est-ce que ce sera dès cette année?

Division Centrale  

White Sox de Chicago (Fiche en 2020 : 35-25) | Gérant : Tony LaRussa (1re saison)  

J’ai souvent l’impression que dans les cinq à sept prochaines années, les Blue Jays et les White Sox pourraient être les deux puissances de la Ligue Américaine. La reconstruction a été longue et difficile pour les bas blancs, mais l’avenir est très prometteur. Non seulement les White Sox ont participé aux séries en 2020, ils sont en pleine ascension. 

Le directeur général des White Sox, Rick Hahn, a fait du bon travail cet hiver. Il a mis la main sur le vétéran droitier Lance Lynn du Texas, pour s’ajouter à une rotation déjà intéressante comptant Giolito, Cease et Keuchel. En plus, les White Sox ont mis la main sur l’excellent releveur Liam Hendricks, un des trois meilleurs spécialistes de fins de matchs du baseball majeur.

En attaque, les White Sox sont bien équilibrés. Luis Robert, Nick Madrigal et Eloy Jimenez ont plus d’expérience et tout ça jumelés à de bons vétérans comme Jose Abreu, Tim Anderson et Yasmani Grandal.

Si les White Sox ont fait un grand pas en avant l’an passé, ils sont maintenant prêts et équipés pour passer à la vitesse supérieure et devenir des aspirants à la Série Mondiale. Mais est-ce que Tony Larussa, à 76 ans, était le meilleur candidat pour le poste de gérant?

À surveiller : Michael Kopech, obtenu des Red Sox dans la transaction Chris Sale en 2016, revient au jeu après une opération de type Tommy John. Doté d’une balle rapide touchant les trois chiffres, il pourrait être un atout caché sur la butte.

Twins du Minnesota (Fiche en 2020 : 36-24) – Gérant : Rocco Baldelli (3e saison)  

Toujours bons en saison régulière, les Twins collectionnent les insuccès en octobre. Et peut-être que la fenêtre d’opportunité est en train de se refermer, avec l’émergence des White Sox, et une masse salariale d’une équipe à petit budget, étirée au maximum.

Pas beaucoup de changements chez les hommes de Rocco Baldelli. Cependant, l’arrivée du releveur droitier Alex Colome aidera l’enclos de relève. Et quelques vétérans se sont également ajoutés au groupe de joueurs comme la balayeuse Andrelton Simmons, qui a gagné quatre gants dorés; deux avec les Braves et deux avec les Angels comme joueur d’arrêt-court, et deux anciens lanceurs des Blue Jays; J.A. Happ et Matt Shoemaker.

Ce n’est pas le statu quo, mais presque, au Minnesota. Les chances de participer au tournoi de fin de saison sont quand même bonnes, mais difficiles d’imaginer les Twins gagner la Série Mondiale tout simplement parce qu’ils ont sont bons partout, mais excellents nulle part.

À surveiller : À 40 ans, Nelson Cruz est de retour avec les Twins. Si l'on exclut la courte saison de 2020, le vétéran frappeur de choix a frappé au moins 20 circuits chaque saison depuis 2009.

Indians de Cleveland (Fiche en 2020 : 35-25) – Gérant : Terry Francona (9e saison)  

J’ai eu une pensée pour les Expos quand les Indians ont échangé Francisco Lindor et Carlos Carrasco aux Mets de New York. Une transaction purement financière, mais compréhensible, sachant très bien qu’ils ne pouvaient pas donner 30 millions par année à Lindor.

En plus, les Indians ont perdu leur releveur numéro un Brad Hand, qui a signé avec les Nationals. Terry Francona devra donc espérer que ses jeunes joueurs se développent plus rapidement pour pallier ses nombreuses pertes.

Les Indians ont un des cinq meilleurs partants des majeurs en Shane Bieber, mais malheureusement pour eux, ils n’ont pas les moyens de bien l’entourer. L’équipe en arrachait déjà en attaque dans les dernières années, difficile de croire qu’ils vont faire mieux en perdant les services de Lindor, qui était l’âme de l’équipe.

À surveiller : Avec une équipe moins talentueuse et une santé fragile, est-ce le dernier tour de piste de Terry Francona?

Royals de Kansas City (Fiche en 2020 : 26-34 ) – Gérant : Mike Matheny (2e saison)  

La reconstruction se poursuit à Kansas City. On s’en va dans la bonne direction, mais le plan des White Sox et celui des Tigers semblent avoir des bases plus solides que celui des Royals.

Le gérant Mike Matheny tentera de relancer la carrière d’Andrew Benintendi, acquis des Red Sox en février. On compte également sur l’émergence de quelques jeunes bras comme Daniel Lynch et Brady Singer. 

Si les Royals jouent pour .500, ce sera un petit miracle. La bataille semble plutôt se dessiner pour le 4e rang de la division, avec les Tigers de Détroit.

À surveiller : L’émergence de Brady Singer. Le jeune droitier de 24 ans a bien paru l’an passé à sa première campagne dans les majeurs et pourrait devenir l’as que les Royals recherchent d’ici quelques années.

Tigers de Détroit (Fiche en 2020 : 23-35 ) – Gérant : A.J. Hinch (1re saison)  

L’idée d’engager A.J. Hinch comme gérant n’a pas fait l’unanimité, en raison de ses liens avec le scandale de vols de signaux des Astros. Mais sur le plan baseball, la décision semble la bonne.

Avec l’arrivée des trois meilleurs jeunes lanceurs de l’organisation, Casey Mize, Tarik Skubal et Matt Manning, les Tigers semblent en bonne posture pour redevenir une équipe respectable. Même s’il est peu probable que les trois fassent le club, ils devraient changer le visage de franchise dans les prochaines années, peut-être même dès les prochains mois.

Cependant, il faudra ajouter de la chair autour de l’os pour que les Tigers recommencent vraiment à rugir, mais il y a quand même de l'espoir que ces derniers puissent gagner au moins 70 matchs pour la première fois depuis 2016.

À surveiller : Le vétéran Miguel Cabrera est à seulement 13 circuits du club des 500. Il lui manque également 134 coups sûrs pour atteindre les 3000.

Prédiction Division Centrale   

1- White Sox (96-66)

2- Twins (86-76)

3- Indians (81-81)

4- Tigers (69-93)

5- Royals (68-94)

  

Division Ouest   

Astros de Houston (Fiche en 29-31) – Gérant : Dusty Baker (2e saison)

Ils sont venus à une victoire d’atteindre la Série Mondiale et pourtant, les Astros sont sur le déclin. Après Gerrit Cole l’an passé, ce fut au tour de Georges Springer de quitter le nid pour migrer vers Toronto. Au monticule, Justin Verlander (38 ans) ne lancera pas en 2021 en raison d’une opération de type Tommy John, Zack Greinke a maintenant soufflé 37 chandelles et Roberto Osuna ne fait plus partie de l’organisation.

Il y a certainement quelques bons jeunes joueurs, comme le québécois Abraham Toro, qui pourront aider les Astros à lutter pour le premier rang de la division et quelques ajouts de dernière minute comme le vétéran droitier Jake Odorizzi. Sauf que l’époque où les Astros avaient une aura d’invincibilité est définitivement terminé.

À surveiller : Est-ce qu’il reste encore des comptes à régler de l’histoire de vols de signaux ?

A’s d’Oakland (Fiche en 36-24) – Gérant : Bob Melvin (11e saison)

Au moment où les A’s semblaient prendre les rênes de la division ouest, les hommes de Bob Melvin ont perdu plusieurs joueurs importants, dont Marcus Semien (Toronto) et leur releveur numéro un Liam Hendricks, qui a signé avec les White Sox. Mais ce n’est pas nouveau pour les A’s, on travaille sur un budget très serré, ce qui n’est pas sans rappeler les Expos. 

Sauf qu'avec le retour en santé de Matt Chapman et A.J. Puk, ainsi que l’éclosion de quelques jeunes joueurs qui ne sont pas encore passés à la caisse, les A’s seront au plus fort de la course pour le sommet de la section.

À surveiller : Le jeune gaucher de 23 ans Jesus Luzardo est un rare joueur provenant du Pérou. Avec un arsenal de lancer impressionnant, il est sur le point de devenir l’as de la rotation.

Angels de Los Angeles (Fiche en 2020 : 26-34) – Gérant : Joe Maddon (2e saison)

Sans faire de coup d’éclat comme avec Antony Rendon l’an passé, les Angels ont quand même fait du magasinage intéressant cet hiver. Ils ont maintenant un nouveau releveur numéro avec Raisel Iglesias et ont ajouté de bons vétérans dans la rotation avec José Quintana et Alex Cobb. 

Le retour en santé de Shohei Ohtani et l’arrivée de Dexter Fowler, qui a joué pour Joe Maddon à Chicago, donneront également d’autres munitions au gérant Joe Maddon pour amener l’équipe à bon port. 

Bref, les Angels ne font pas encore partie de l’élite, mais Mike Trout n’a jamais été aussi bien entouré, pour espérer participer aux séries éliminatoires et faire taire les critiques.

À surveiller : Le vétéran Albert Pujols va prendre sa retraite à la fin de la saison. Prochaine destination, Cooperstown.

Mariners de Seattle (Fiche en 2020 : 27-33) – Gérant : Scott Servais (6e saison)

Il sera intéressant de voir comment les Mariners vont gérer le dossier de quelques excellentes recrues comme Jared Kelenic et Julio Rodriguez, après les propos controversés de leur ancien président. La manipulation du temps de service des jeunes joueurs est un sujet chaud qui fera jaser lors des prochaines négociations de la convention collective.

Avec l’arrivée prochaine de ces bons espoirs, l’émergence de Kyle Lewis, recrue de l’année en 2020, et le retour du « Big Maple » James Paxton, il y a de l’espoir sur la côte ouest, mais la patience sera encore de mise en raison du manque de profondeur.

À surveiller : Plusieurs observateurs pensent que Yusei Kikuchi va finalement éclore après deux saisons difficiles. Jusqu’ici, il a maintenu un piètre dossier de 8-15 avec une ronflante moyenne à 5,39 en 41 départs.

Rangers du Texas (Fiche en 2020 : 22-38 )- Gérant : Chris Woodward (3e saison)

L’ancien lanceur Chris Young a été nommé cet hiver comme nouveau directeur général des Rangers. Et il a amorcé le grand ménage avec plusieurs transactions, dont celle qui a envoyé Lance Lynn, son partant numéro un, aux White Sox. Il est fort possible que Joey Gallo et Kyle Gibson soient les prochains à partir.

C’est une très longue reconstruction qui s’amorce au Texas et il est possible que les prochaines années soient très difficiles. Par contre, il s’agit de la bonne façon de faire les choses, surtout que le noyau de joueurs actuel manque de charisme et de talent brut.

À surveiller : Le voltigeur David Dahl a signé pour un an au Texas. Bourré de talent, il n’a jamais réussi à se faire justice au Colorado en raison des blessures.

  

Prédiction Division Ouest   

1- A’s d’Oakland (94-68)

2- Astros de Houston (86-76)

3- Angels de Los Angeles (81-81)

4- Mariners de Seattle (73-89)

5- Rangers du Texas (62-100)

La semaine prochaine, coup d’œil sur la Ligue Nationale.