Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Patinage

Hamelin ajoute un titre mondial à sa collection

Publié | Mis à jour

Le vétéran Charles Hamelin a célébré son retour à la compétition en grand, samedi, en étant couronné champion du monde au 1500 m, à sa première sortie en plus d’un an. Le patineur québécois a du même coup pris une sérieuse option sur le titre mondial au cumulatif, un objectif qu’il tentera de concrétiser dans moins de 24 heures aux Championnats du monde disputés à Dordrecht, aux Pays-Bas.

«Pour moi, il n’y avait aucun doute ! Je savais que j’avais les jambes et il restait juste à appliquer ce que j’ai pratiqué depuis le début de la saison. Je me sentais très bien et ce titre est une confirmation que tout va dans la bonne direction pour les Jeux olympiques l’année prochaine», a indiqué d’entrée de jeu Charles Hamelin lors d’une visioconférence.

Après avoir vécu une frousse en finissant quatrième de sa demi-finale, celui qui participe à ses 17es mondiaux a finalement vu les officiels pénaliser un adversaire, ce qui lui a permis d’atteindre la finale, où il a été en plein contrôle. Hamelin a complété la distance en 2 min 18,143 s, devançant le Néerlandais Itzhak de Laat et le Russe Semen Elistratov, deuxième et troisième, dans l’ordre.

«J’étais en contrôle de ce que je faisais à 100% et je savais pendant toute la course que j’étais en bonne position pour faire un podium. Quand je fais les bonnes choses et que je réussis à faire les dépassements comme il le faut, c’est toujours le fun», a poursuivi Hamelin, qui met la main sur le troisième titre mondial de sa carrière sur cette distance, lui qui avait également triomphé en 2014 et en 2018.

Également de cette finale, le Québécois Maxime Laoun a pris le sixième rang. De son côté, Steven Dubois a été stoppé en demi-finale du 1500 m après avoir été pénalisé et pointe au 20e échelon du classement sur cette distance.

Les trois Québécois ont aussi participé au 500 m et c’est une fois de plus Hamelin qui a obtenu le meilleur résultat en terminant troisième de la finale B. Dubois (14e) et Laoun (19e) ont pour leur part vu leur chemin s’arrêter en quarts de finale.

À l’issue des deux premières épreuves individuelles, Charles Hamelin occupe le premier rang du classement cumulatif chez les hommes avec 36 points, à égalité avec le Hongrois Shaoang Liu, sacré champion du monde au 500 m.