Crédit : AFP

Tennis

Kvitova écrase Muguruza en finale

Publié | Mis à jour

La Tchèque Petra Kvitova (10e mondiale) a remporté le tournoi WTA 500 en salle de Doha en écrasant en finale l'Espagnole Garbine Muguruza (16e) 6-2, 6-1 en à peine plus d'une heure.    

Kvitova disputait sa troisième finale à Doha, où elle avait déjà triomphé en 2018. Elle a remporté à 30 ans le 28e tournoi de sa carrière.

En face, Muguruza, qui avait bénéficié en demi-finale du forfait de son adversaire Victoria Azarenka, blessée au dos, a été totalement impuissante. 

«Je me sens un petit peu à la maison ici, a déclaré la grande Tchèque (1,82 m), qui a fait la course en tête dans une première manche qu'elle a entamé sur son service, puis a aligné six jeux de suite dans la deuxième, où elle a été menée 1 jeu à 0.   

Muguruza, ex-numéro 1 mondiale ayant comme son adversaire remporté deux tournois du Grand Chelem dans sa carrière, avait bénéficié en demi-finale du forfait de son adversaire, la Bélarusse Victoria Azarenka, blessée au dos. Malgré ce qui aurait pu constituer un avantage, elle a été totalement impuissante.

Depuis sa victoire sur Kvitova en match de poule du Masters en 2015, l'Espagnole a perdu les cinq autres matches qu'elle a disputés contre la Tchèque.

Cette défaite vient assombrir un peu son excellent début de saison : Muguruza restait en effet avant cette finale sur un huitième de finale à l'Open d'Australie où elle avait eu deux balles de match contre la future gagnante du tournoi, la Japonaise Naomi Osaka.