Canadiens de Montréal

Guy Lafleur continue son combat

Publié | Mis à jour

Ce sont les plus grands noms du hockey qui ont choisi de donner un coup de main à Guy Lafleur dans sa quête d’aider La Fondation du CHUM.

Mario Lemieux, Wayne Gretzky, Patrick Roy, Scotty Bowman, Yvan Cournoyer, Marie-Philip Poulin, Sidney Crosby, Jonathan Drouin et Alexis Lafrenière ont mis la main à la pâte et ont participé à une touchante vidéo afin d’encourager la population à donner pour aider la recherche contre le cancer.  

C’est sans compter Serge Savard et l’agent de joueur Allan Walsh, les coprésidents de la campagne de financement. De plus, les donateurs auront certains privilèges et discuteront notamment en direct sur Facebook avec des légendes du hockey tel que Raymond Bourque, Martin Brodeur et Martin St-Louis. Toute la communauté de la LNH fait ainsi équipe avec Lafleur.

«C’est très touchant d’avoir une équipe comme celle-là. C’est une bonne cuvée, un bon repêchage», a exprimé Lafleur avec un grand sourire aux lèvres, lorsqu’il était en entrevue avec le réseau TVA Sports.

En pleine récidive d’un cancer pulmonaire, le Démon Blond a martelé qu’il était important de s’attaquer à la maladie en tant qu’unité.

«Si tu ne joues pas en équipe, c’est impossible de remporter des victoires ou d’atteindre ton but dans quoi que ce soit. Lorsqu’on demande aux gens de participer, c’est un travail d’équipe», a-t-il dit.

Lafleur a également utilisé un exemple concret pour démontrer que la recherche donnait des résultats.

«Mon père est décédé du cancer du poumon en 1992. C’était un gros fumeur et un soudeur. Les traitements qu’ils ont aujourd’hui, c’est complètement différent. Si mon père avait eu les mêmes traitements que moi, il serait peut-être encore en vie.»

Et le CH? 

Parlant d’équipe, impossible de ne pas prendre le pouls de Lafleur sur l’édition 2020-2021 de la Sainte-Flanelle. Présentement, le club connaît une séquence difficile, après avoir largement dominé ses rivaux en début de saison.

«Dans une saison, il y a des hauts et des bas. Je pense que dans les dernières semaines, ils ont atteint le plus bas qu’ils pouvaient atteindre. J’ai l’impression qu’avec les changements qu’ils ont connus dernièrement, ça va reprendre. Il y a trop de talent au sein de cette équipe-là pour continuer à avoir des déboires comme dans les dernières semaines. Ça ne peut pas durer.»

Si Guy Lafleur le dit...