Crédit : AFP

LNH

Des partisans aux matchs des Oilers?

Publié | Mis à jour

Les Oilers d’Edmonton travailleraient sur un plan qui permettrait aux amateurs de l’Alberta d’aller voir les matchs de leur équipe, au Rogers Place.

Selon le réseau TSN, la formation de l’Alberta serait constamment en relation avec le gouvernement provincial afin de mettre en place un plan sécuritaire pour le retour des partisans. 

Dans la dernière année, Edmonton a été l’une des deux villes, en compagnie de Toronto, à agir à titre de bulle pour les séries éliminatoires de la dernière saison de la Ligue nationale de hockey (LNH). La ville a ensuite accueilli le Championnat du monde junior. Aujourd’hui, les équipes canadiennes du circuit Bettman y jouent lorsqu’ils affrontent les Oilers et l’aréna accueille des matchs de la Ligue de hockey de l’Ouest.

«Nous continuons d’entretenir un dialogue quant au retour des partisans, a indiqué le vice-président senior des communications pour Oilers Entertainment Group (OEG), Tim Shipton, dans un communiqué obtenu par TSN. Nous pensons pouvoir accueillir des amateurs de manière aussi sécuritaire que n’importe où ailleurs dans le monde, en se basant sur notre historique et notre expertise. Nous avons acquis des connaissances sur les meilleures pratiques à adopter grâce aux conversations que nous avons eues avec les autres institutions de la LNH et des autres sports professionnels qui accueillent des amateurs.»

«Mais nous allons seulement aller de l’avant avec notre plan avec l’approbation du gouvernement albertain, qui doit approuver le plan. Nous n’avons aucun échéancier et nous ne précipiterons pas ce processus. Ça doit être fait de manière sécuritaire, en concordance avec les mesures de la santé publique et les meilleures façons de battre la COVID-19.»

De nombreuses idées 

Toutefois, rien n’est gagné pour les partisans des Oilers souhaitant regagner l’aréna de leur équipe préférée.

«Nous avons reçu plusieurs propositions de plusieurs partis différents afin d’accueillir des amateurs, incluant OEG, a indiqué l’assistante directrice des communications du ministère de la Santé albertain, Christa Jubinville. Nous reconnaissons tout ce que le sport peut apporter, mais nous procéderons avec prudence afin de protéger le public et prévenir une éclosion de la COVID-19. Aucune décision n’a été prise. Un retour des partisans dans les arénas sera permis lorsque ce sera sécuritaire.»

Aucune des équipes canadiennes de la LNH ne peuvent accueillir des partisans, tandis que certains amphithéâtres aux États-Unis ont permis une telle pratique. 

Des spectateurs à Philadelphie et Pittsburgh

Les Flyers de Philadelphie et les Penguins de Pittsburgh pourront quant à eux accueillir un certain nombre de partisans pour leurs affrontements à domicile.

Lundi, le gouvernement de la Pennsylvanie a annoncé que ses équipes sportives peuvent dorénavant recevoir des amateurs à 15 % de la capacité maximale de leur amphithéâtre.

Les «Pens» ont d’ailleurs annoncé que 2800 partisans pourront être présents au PPG Paints Arena jeudi soir, lorsque les Flyers seront en ville.

Du côté de la Ville de l’amour fraternel, le club disputera son prochain match au Wells Fargo Center dimanche, face aux Capitals de Washington. L’organisation n’a toujours pas obtenu l’autorisation des autorités municipales pour ouvrir ses portes aux 3000 amateurs qu’elle aura le droit d’accueillir.

Si l’on se fie aux propos de la présidente des opérations pour les Flyers au Wells Fargo Center, Valerie Camillo, le club devrait permettre à ses partisans d’encourager leur équipe dès que ce sera possible.

«Nous sommes prêts à accueillir de nouveau les partisans en toute sécurité, et ce, dès que la Ville allégera davantage ses contraintes», a-t-elle affirmé dans un communiqué.