Crédit : Photo d’archives

Boxe

Autre attente pour Christian Mbilli

Publié | Mis à jour

Le boxeur Christian Mbilli a vu son prochain combat repoussé au 8 avril, faute d’adversaire potentiel à affronter présentement.

Initialement, Mbilli (17-0-0, 16 K.-O.) devait se mesurer à Ievgen Khytrov le 18 mars à Porto Rico, mais celui-ci est aux prises avec la COVID-19. Selon ce qu’a indiqué le grand patron d’Eye of the Tiger Management (EOTTM), Camille Estephan, au journaliste Mathieu Boulay du «Journal de Montréal», pas moins de cinq pugilistes ont été acceptés par son organisation à titre d’opposants du Français.

Or, trois d’entre eux ont changé d’avis ultérieurement, renonçant à croiser les gants avec le protégé d’EOTTM, tandis qu’un autre a subi une coupure.

Le 12 décembre, Mbilli a vaincu par K.-O. Rolando Paredes, au Mexique, lors d'un combat chez les super-moyens. Il s’agissait de son premier duel en pratiquement un an.