Crédit : Photo d'archives, AFP

LNH

John Tortorella nullement inquiet pour son poste

Publié | Mis à jour

Même si les Blue Jackets de Columbus ont subi un cinquième revers consécutif, dimanche, contre les Predators de Nashville, l’entraîneur-chef John Tortorella n’est pas inquiet quant à la possibilité de perdre son poste.

«Je ne m’en fais jamais avec ça, a indiqué l’homme de 62 ans en conférence de presse après la défaite de 3 à 1 des siens. Je fais mon travail du mieux que je peux. Si les gens veulent prendre des décisions à mon sujet, ça leur revient. Je ne m’en fais jamais avec ça. Je m’occupe de mes affaires et je vais entraîner cette équipe au meilleur de mes connaissances.»

Cette récente séquence a relégué la formation de l’Ohio au cinquième rang de la section Centrale, à six points des Hurricanes de la Caroline et d’une place en séries éliminatoires. De plus, les Blue Jackets sont l’une des équipes qui ont joué le plus de matchs (23) dans cette section, à égalité avec les Blackhawks de Chicago. Seuls les Red Wings de Detroit en ont disputé un de plus.

Cette baisse de régime peut être attribuée en partie au jeu défensif des hommes de Tortorella, qui prône cette facette du jeu. La saison dernière, les Blue Jackets s’étaient classés au troisième rang de la Ligue nationale au niveau des buts accordés en moyenne par match (2,61). Après 23 matchs, ils occupent le 28e rang de la ligue à ce chapitre (3,54).

Les Blue Jackets auront la chance de rectifier le tir mardi, alors qu’ils affronteront les Red Wings.