HKN-SPO-BOSTON-BRUINS-V-NEW-YORK-RANGERS

Crédit : AFP

LNH

Les Bruins dominent les Rangers

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Jamais vraiment inquiétés par leurs adversaires, les Bruins de Boston ont vaincu les Rangers de New York au compte de 4 à 1, dimanche après-midi, au Madison Square Garden.

Charlie Coyle a sonné la charge chez les gagnants en touchant la cible à deux reprises, dont une fois dans un filet désert en désavantage numérique. 

Sur sa première réussite, l’Américain de 28 ans a battu un défenseur de vitesse avant de décocher un tir foudroyant qui a fini sa course dans le haut du filet.

«Nous sommes une équipe difficile à affronter, a affirmé Coyle, lors des conférences de presse qui ont suivi le match. Nous allons obtenir de bons résultats la plupart du temps quand nous jouons de cette façon.»

L’entraîneur-chef des vainqueurs, Bruce Cassidy, allait dans le même sens que son patineur.

«Ce que j’ai aimé de notre jeu aujourd’hui [dimanche], c’est que cela représentait notre identité, a-t-il dit. Nous jouons derrière vous. Nous faisons des jeux rapides. Nous sommes durs. Nous sommes physiques. Nous protégeons le devant de notre filet et allons devant le leur.»

David Pastrnak et Charlie McAvoy ont également contribué à la victoire du club du Massachusetts en récoltant deux points chacun. Le premier a fourni deux mentions d’aide, tandis que le second a amassé un but et une aide. L’autre buteur des Bruins a été Trent Frederic.

Devant le filet des vainqueurs, Tuukka Rask a repoussé 20 des 21 tirs de ses rivaux. Il a été privé de son premier blanchissage de la saison par Colin Blackwell en troisième période. Sur cette réussite, Alexis Lafrenière a obtenu sa deuxième mention d’aide en carrière.

À l’autre bout de la patinoire, le gardien Alexandar Georgiev a fait face à 33 tirs et a réalisé 31 arrêts. Ce dernier a brièvement été remplacé par Igor Shesterkin en première période, puisqu’il a été coupé proche de son œil gauche quand Nick Ritchie est tombé sur lui. Le remplaçant a permis un but sur les deux lancers qu’il a reçu.

«La Ligue nationale voulait regarder l’état de la tête. Après la première période, il allait bien comme avant le début du match», a expliqué l’entraîneur-chef des Rangers, David Quinn.

Samsonov célèbre son retour

À son premier match en plus d’un mois, le gardien des Capitals de Washington Ilya Samsonov a aidé les siens à vaincre les Devils du New Jersey par la marque de 3 à 2, dimanche, à Newark.

L’athlète de 23 ans a repoussé 19 des 21 rondelles dirigées vers lui. Il n’avait pas joué depuis le 17 janvier, lui qui avait contracté la COVID-19 et vu son nom être placé sur la liste des joueurs indisponibles pour cette raison. Les «Caps» l’avaient ensuite envoyé dans la Ligue américaine, avec les Bears de Hershey, pour des fins de conditionnement.

À l’autre bout de la patinoire, Mackenzie Blackwood a été battu à trois reprises, lui qui a reçu 23 tirs de la part des patineurs adverses. Jakub Vrana, Nicklas Backstrom et Alex Ovechkin ont tous trompé la vigilance du portier des Devils.

Mikhail Maltsev et Yegor Sharangovich ont assuré la réplique pour l’équipe locale.

Les Devils étaient privés des services du joueur de centre Nico Hischier. Celui qui a récemment été nommé capitaine de son équipe avait reçu une rondelle à la tête, samedi, lors de la troisième période du match des siens contre les Sabres de Buffalo.

Carter Hart procure son 700e gain à Alain Vigneault

À Buffalo, le gardien Carter Hart a repoussé l’ensemble des 28 tirs des Sabres et les Flyers de Philadelphie l’ont emporté 3 à 0.

La performance du jeune homme masqué de 22 ans a permis à l’entraîneur-chef Alain Vigneault d’enregistrer sa 700e victoire en carrière dans le circuit Bettman. Hart a aussi obtenu le deuxième blanchissage de sa carrière.

Les buteurs des Flyers ont été Sean Couturier, Michael Raffl et James van Riemsdyk. En déjouant le gardien Jonas Johansson, Couturier a prolongé sa série de matchs avec au moins un point à six, égalant par le fait même son sommet personnel.

Chez les Sabres, Jack Eichel effectuait son retour au jeu, lui qui avait raté les deux derniers matchs des siens. Le capitaine de la formation de Buffalo a été utilisé pendant plus de 22 minutes, a décoché trois tirs au but et a terminé sa partie avec un différentiel de -1.

Saros ferme la porte

À Nashville, le gardien des Predators Juuse Saros s’est dressé devant son filet, lui qui a repoussé la majorité des attaques des patineurs des Blue Jackets de Columbus. Il a permis aux siens de l’emporter au compte de 3 à 1.

Le portier a repoussé 28 des 29 tentatives adverses. Seul Kevin Stenlund a été en mesure de le déjouer, moins de quatre minutes après la mise au jeu initiale.

L’ancien du Canadien de Montréal Nick Cousins a créé l’égalité, au premier vingt, tandis que Eeli Tolvanen a inscrit le but gagnant, lors d’un avantage numérique, au deuxième tiers. Erik Haula a complété la marque lors d’un désavantage numérique en troisième période.