Stéphane Auger

CH: la vérité sur une séquence litigieuse

CH: la vérité sur une séquence litigieuse

Stéphane Auger

Publié 28 février
Mis à jour 28 février

Plusieurs d’entre vous se sont demandé hier pourquoi il n’y avait pas eu de pénalité décernée à Sami Niku des Jets lorsqu’il a joué la rondelle sans casque à la suite de la mise en échec de Corey Perry.

La règle 9,6 stipule :

Un joueur sur la glace qui perd son casque durant le jeu recevra une pénalité mineure s’il ne sort pas de la surface glacée ou ne remet pas son casque dans une période de temps raisonnable.

Est considéré raisonnable : un joueur complète son jeu sur la rondelle ou est à proximité de la rondelle et engagé dans le jeu lorsqu’il perd son casque. Il aura l’opportunité de terminer son jeu avant de retourner au banc ou remettre son casque.

L’esprit du règlement est de s’assurer qu’un joueur ne passe pas une présence complète sur la patinoire sans casque afin de réduire les possibilités de blessures à la tête. À titre d’exemple, un joueur ayant perdu son casque en échappée devrait être en mesure de terminer son jeu avant de retourner au banc ou remettre son casque.

Sur le jeu qui nous intéresse, Niku perd son casque, mais la rondelle lui revient rapidement. Il est en droit de terminer son jeu. Si la rondelle s'était retrouvée dans le coin opposé et qu'il avait eu à s’y rendre, l’arbitre aurait décerné une pénalité.