Crédit : Photo d'Archives, Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Cinq choses à savoir sur Dominique Ducharme

Publié | Mis à jour

Nommé entraîneur-chef par intérim du Canadien de Montréal à la suite du congédiement de Claude Julien mercredi, le Québécois Dominique Ducharme a un passé plutôt glorieux.  

- Quelques mois avant de faire le saut chez les professionnels à titre d’adjoint de Julien, en avril 2018, Ducharme a guidé l’équipe canadienne à la médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior. 

Le défenseur du CH Victor Mete faisait d’ailleurs partie de cette formation.

- Ducharme a remporté la coupe Memorial avec les Mooseheads de Halifax au terme de la saison 2012-2013. L’équipe, qui comptait notamment sur les attaquants Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin, avait conservé une fiche de 58-6-4 en saison régulière. 

Ducharme avait reçu le trophée Ron-Lapointe, remis à l’entraîneur de l’année dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), mais également le prix Brian Kilrea, qui récompense le meilleur entraîneur de la Ligue canadienne de hockey.

- En plus de diriger les Mooseheads, il a aussi été à la barre des Voltigeurs de Drummondville, dans la LHJMQ. 

À sa dernière campagne, en 2017-2018, il s’est vu décerner le trophée Paul-Dumont, à titre de personnalité de l'année dans la LHJMQ.

- Avant de remporter l’or au Championnat mondial de hockey junior 2018, Ducharme avait obtenu une médaille d’argent à titre d’entraîneur-chef lors de l’édition 2017.

- Originaire de Joliette, Ducharme a aussi joué au hockey avant de devenir entraîneur. Il a notamment évolué pendant quatre saisons avec l’Université du Vermont, de 1991 à 1995, ayant ainsi été le coéquipier de Martin St-Louis.

Ducharme a également disputé six matchs dans la Ligue américaine, avec les Aces de Cornwall, sous les ordres de Bob Hartley. Il a aussi joué 19 parties dans l’ECHL, au sein de deux différentes formations (Huntington et Raleigh).