Crédit : AFP

NBA

La valeur des équipes de la NBA en hausse malgré la pandémie

Publié | Mis à jour

Malgré la pandémie de COVID-19, la valeur des équipes de la NBA a continué à grimper, celle-ci montant de 4 % en moyenne.

C’est ce que le magazine économique «Forbes» a révélé récemment. Il s’agit malgré tout de la plus petite hausse depuis 2010. Six équipes s’accaparent toutefois près des deux tiers de cette augmentation.

«Ces équipes dans des marchés de premier plan ont une valeur de marque énorme et ça vaut beaucoup», a dit Sal Galatioto, président de GSP, la compagnie qui a géré la vente des 76ers de Philadelphie (2011) et des Warriors de Golden State (2010), notamment.

Les profits ont toutefois chuté à 62 millions $ en moyenne par équipe, comparativement à 70 millions $ en 2019. Toutes les équipes ont malgré tout montré des comptes positifs.

La fin d’une époque

Forts de l’ouverture du Chase Center en 2019 à San Francisco, après une annonce remontant au mois de mai 2012 et des coûts de construction de 1,4 milliard $, les Warriors ont grimpé au deuxième rang du classement avec une valeur estimée à 4,7 milliards $, soit une augmentation de 9 %.

Il s’agit de la première équipe depuis les Bulls de Chicago, en 1999, à percer le top 2, habituellement réservé aux Knicks de New York et aux Lakers de Los Angeles. Ces deux formations sont respectivement première et troisième dans ce récent classement.

Les Raptors de Toronto, seule équipe canadienne de la NBA, ont quant à eux conservé le 10e échelon avec une valeur de 2,15 milliards $, une hausse de 2 %. Le club a généré des revenus de 264 millions $ et engrangé des profits de 79 millions $.

Six organisations ont vu leur valeur stagner complètement en 2020, dont les Grizzlies de Memphis, bons derniers à 1,34 milliard $.

Valeur des équipes

1. Knicks de New York (5 milliards $)

2. Warriors de Golden State (4,7 milliards $)

3. Lakers de Los Angeles (4,6 milliards)

10. Raptors de Toronto (2,15 milliards $)

28. Timberwolves du Minnesota (1,4 milliard $)

29. Pelicans de La Nouvelle-Orléans (1,35 milliard $)

30. Grizzlies de Memphis (1,3 milliard $)