Maple Leafs vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Renaud Lavoie

Une tendance inquiétante

Une tendance inquiétante

Renaud Lavoie

Publié 21 février
Mis à jour 21 février

Le défenseur des Canadiens Ben Chiarot avouait il y dix jours que lui et ses coéquipiers se demandaient pourquoi l’équipe connaissait autant d’insuccès à domicile. 

Visiblement, le problème est très loin d’être réglé, puisque les Canadiens ont subi un quatrième revers de suite à domicile, samedi soir. Durant cette séquence, la troupe de Claude Julien a marqué sept buts et en a accordé quinze.   

En huit rencontres au Centre Bell cette saison, le Tricolore n’a que trois victoires et il faut absolument que cela change pour s’assurer que cette équipe participe aux séries, parce que voyez-vous, si on pensait que c’était déjà dans la poche il y a deux semaines, on peut dire aujourd’hui que rien n’est assuré.

Quel est le problème?  

Les Canadiens vont affronter les Sénateurs, ce soir à Ottawa, et justement c’est à l’étranger que l’équipe connaît du succès avec quatre victoires de suite pour un total de six gains en huit rencontres sur les glaces adverses.

Mais revenons à ce qui se passe avec les insuccès de l’équipe au Centre Bell. Dans une conversation avant le match de samedi, j’ai demandé à Claude Julien s’il avait une petite idée de la raison pour laquelle son équipe semble avoir deux visages. Il m’a mentionné que lorsque sa formation se retrouve à l’étranger, il y a moins de distraction alors que tout le monde est confiné à l’hôtel et l’attention est beaucoup plus sur le hockey. À domicile, les joueurs retrouvent un semblant de vie normale avec la présence des familles. 

C’est honnêtement l’explication la plus logique et c’est pourquoi il semble que la préparation des joueurs doit s’améliorer à la maison pour s’assurer de mettre fin à cette descente qui perdure depuis la saison dernière.

La preuve; depuis le début de la saison 2019-2020 à aujourd’hui, Carey Price a une fiche de 14-18-4 au Centre Bell avec une moyenne de buts accordés par match de 2,97. À l’étranger, sa fiche est de 18-10-2 durant cette séquence avec une moyenne de 2,68. 

Jake Allen sera le gardien ce soir, à Ottawa, lui qui n’a pas subi la défaite à l’étranger cette saison avec une fiche de 3-0 et une excellente moyenne de 1,67.

Un problème avec l’avantage numérique?  

On passe beaucoup de temps, chez les Canadiens, à travailler l’avantage numérique alors que le taux d’efficacité est maintenant de 20%. Ce qui est dommage présentement, c’est que les occasions de démontrer l’efficacité du cinq contre quatre se font étrangement très rare. 

Difficile à croire, mais lors des quatre dernières rencontres, l’attaque à cinq n’a eu que quatre occasions de se faire valoir. C’est peu et ce qui est dommage, c’est que Joel Armia est passé très près de marquer samedi, mais Frederik Andersen a réalisé tout un arrêt.