Flames vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Matthew Tkachuk prend le blâme

Publié | Mis à jour

Les Flames de Calgary ne répondent pas aux attentes depuis le début de la saison et l’attaquant Matthew Tkachuk s’est lui-même pointé du doigt.

L’athlète de 23 ans a récolté 10 points en 17 matchs, mais a été incapable de noircir la feuille de pointage à ses cinq dernières rencontres. La dernière fois que Tkachuk a été en mesure de déjouer un gardien adverse, c’était le 2 février, contre les Jets de Winnipeg. Une disette qui dure maintenant depuis huit matchs.

L’athlète de 23 ans a récolté 10 points en 17 matchs, mais a été incapable de noircir la feuille de pointage à ses cinq dernières rencontres. La dernière fois que Tkachuk a été en mesure de déjouer un gardien adverse, c’était le 2 février, contre les Jets de Winnipeg. Une disette qui dure maintenant depuis huit matchs

«Je dois me mettre en marche, a admis l’attaquant des Flames lors d’une entrevue avec les médias, samedi. Toute la pression devrait être sur moi afin de performer. Elle ne devrait pas être sur quelqu’un d’autre. Je n’ai pas été à mon meilleur et il est grand temps de me mettre en marche pour nous aider à gagner.»

Repêché en première ronde (6e au total) par la formation albertaine en 2016, Tkachuk produit présentement à un rythme légèrement inférieur à ses deux dernières saisons, lors desquelles il a respectivement amassé 77 points en 80 matchs et 61 points en 69 rencontres.

«Il y a des matchs cette année dans lesquels je ne crée rien offensivement, dès la mise au jeu initiale, a renchéri Tkachuk. Il y a plusieurs matchs où j’ai peut-être créé une seule chance de marquer et ce n’est pas suffisant.»

Avant les matchs de samedi, les Flames se trouvaient au cinquième rang de la division canadienne, avec une récolte de 17 points en autant de duels.

«Ce n’est pas amusant quand tu ne gagnes pas, a lancé le numéro 19. Nous devons commencer à jouer pour gagner. En ce moment, on dirait qu’on joue en essayant de ne pas perdre. Ça doit changer.»

Tkachuk et les Flames auront l’occasion de passer de la parole aux actes dès samedi, puisqu’ils joueront un deuxième match en deux soirs contre les Oilers.