Crédit : AFP

LNH

Les Panthers écrasent les Red Wings

Publié | Mis à jour

Les Panthers de la Floride se sont assurés de rester au sommet de la section Centrale en signant une écrasante victoire de 7 à 2 devant les Red Wings, vendredi soir, à Detroit.

Patric Hornqvist a touché la cible deux fois pour les visiteurs tandis qu’Aleksander Barkov et Keith Yandle ont chacun amassé trois points.

Les Panthers sont sortis en force en inscrivant trois buts coup sur coup en début de rencontre. Bobby Ryan a répliqué pour les Red Wings, mais Barkov a ensuite permis aux siens de retraiter au vestiaire avec une avance de 4 à 1.

Juho Lammikko, Mackenzie Weegar et Hornqvist ont aussi secoué les cordages pour les Panthers au premier tiers.

Thomas Greiss a cédé sa place à Jonathan Bernier devant le filet des Red Wings au début du deuxième vingt après avoir accordé quatre buts sur 13 tirs. Mais Bernier n’a pas connu beaucoup plus de succès devant la force de frappe des Panthers. En effet, Aaron Ekblad, Hornqvist et Anthony Duclair ont tous réussi à le déjouer.

À l’autre bout de la patinoire, Chris Driedger a réalisé 30 arrêts. Il n’a cédé que devant Ryan et Valterri Filppula.

Il s’agit d’une troisième victoire consécutive pour les Panthers et d’un 12e revers en temps règlementaire en 19 matchs pour les Wings cette saison.

Les Hurricanes tirent profit de l’avantage numérique

À Raleigh, trois buts sans réplique des Hurricanes de la Caroline au troisième engagement, dont deux avec l’avantage d’un homme, leur ont permis de soutirer un gain de 5 à 3 face aux Blackhawks de Chicago.

Martin Necas a brisé une égalité de 2 à 2 au début de la dernière période, inscrivant le premier des deux buts des siens en avantage numérique. Nino Niederreiter a imité son coéquipier alors qu’il restait un peu moins que cinq minutes à la rencontre.

Les Blackhawks ont eux aussi marqué avec un patineur supplémentaire, mais c’était trop peu trop tard puisque cette réussite, de la palette de Carl Soderberg, est survenue avec moins d’une minute à jouer.

En plus de son but en troisième période, Niederreiter est celui qui a ouvert les hostilités, au premier vingt. Il a ajouté une mention d’aide à sa fiche pour un total de trois points.

Dans une cause perdante, Patrick Kane a lui aussi récolté trois points, dont le premier but des siens.