Crédit : Photo COURTOISIE, JONATHAN ROY (LHJMQ)

LHJMQ

Les succès se poursuivent pour les Remparts

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont prolongé leur excellente séquence en signant une quatrième victoire consécutive en disposant de l’Océanic de Rimouski par la marque de 5-2, mardi après-midi, dans l’environnement protégé du Centre Vidéotron.

Les hommes de Patrick Roy, qui jouent désormais pour ,711, ont connu un départ canon en se forgeant rapidement une avance de deux buts avant que l’Océanic retrouve ses couleurs pour créer l’égalité en période médiane.

L’indiscipline de Zachary Bolduc a toutefois couté cher à la troupe de Serge Beausoleil qui a encaissé deux buts pendant que l’attaquant de 17 ans se trouvait au banc des pénalités. Théo Rochette a notamment redonné l’avance aux siens à 18 :44 de la deuxième après que Bolduc ait provoqué une escarmouche à la ligne bleue qui lui a valu une double mineure pour rudesse. Les Remparts n’ont plus regardé derrière ensuite.

«Je n’ai vraiment pas pris de bonnes punitions et je me suis excusé aux gars, disait le jeune homme repentant en visioconférence. J’en suis pleinement conscient. Ce n’était vraiment un geste intelligent de ma part et ça a changé l’allure du match.»

«J’ai aimé notre deuxième période. Si on avait débuté le match comme ça, ça aurait eu une tout autre issue, a ajouté le pilote rimouskois. Mais c’est trop peu de revenir et de jouer une période [...] Les pénalités nous ont coupé les jambes.»

Duo d’enfer

La paire formée par Nathan Gaucher et James Malatesta a une fois de plus provoqué des flammèches chez les Remparts. Menaçant tout au long de la rencontre, ils ne montrent aucun signe d’essoufflement malgré les matchs qui s’enchainent à un rythme effréné depuis janvier.

Malatesta a fini avec un but et une passe, Gaucher avec un but. Les deux logent d’ailleurs dans la même famille de pension. Mais au-delà de leur contribution à la feuille de pointage et de leur relation, c’est leur ardeur au travail qui plait à l’entraîneur Patrick Roy.

«Peu importe avec qui se retrouve à droite avec eux, les deux ensemble font vraiment un excellent travail. Leur progression est vraiment bonne et je suis vraiment content de l’effort qu’ils mettent match après match. C’est le fun de voir qu’ils récoltent des résultats.»

Auteur de 17 points en autant de matchs cette saison, Gaucher n’a jamais senti l’inquiétude s’installer au banc de l’équipe après le but égalisateur de l’Océanic.

«On est sortis soft en deuxième, mais je n’ai pas senti de panique, a-t-il expliqué. On était confiant d’aller chercher le troisième but et ça a été un gros but en fin de deuxième.»

En vitesse

L’attaquant des Remparts, Hunter Holmes, a mis fin à une disette de 17 matchs sans marquer en faisant 2-0 au premier vingt. L’Ontarien a admis que ce but lui enlevait du poids sur les épaules... Le partant de l’Océanic, Creed Jones, a été chassé après deux buts sur cinq tirs en un peu plus de cinq minutes... Si l’Océanic tombe en congé pour une dizaine de jours, les Remparts croiseront le fer avec Rouyn-Noranda, jeudi.