JiC

Le CH a-t-il besoin d’un dur à cuire?

Publié | Mis à jour

Les coups à la tête non punis se multiplient depuis le début de la saison dans la LNH et les Canadiens en savent quelque chose.

Joel Armia, Jesperi Kotkaniemi et Jake Evans ont tous été frappés à la tête depuis le début de la campagne, des gestes qui auraient dû être punis et qui ne l’ont pas été. Ni durant le match, ni par la suite, alors que personne n’a été suspendu.

Dans le cas d’Armia, ce fut plus dramatique alors que le Finlandais a subi une commotion cérébrale dont il vient à peine de se remettre.

Considérant que les joueurs ne sont pas tellement protégés par la ligue et ses arbitres, est-ce que le CH doit avoir, au sein de son groupe, un authentique matamore capable de défendre ses coéquipiers et de rivaliser avec les plus durs de la division canadienne?

La question a fait débat à «JiC», mercredi, entre Éric Fichaud et Patrick Lalime.

Voyez le segment complet en vidéo principale.