Canadiens de Montréal

Une opposition redoutable attend le CH

Publié | Mis à jour

Les joueurs du Canadien de Montréal ont fortement intérêt à travailler avec plus de conviction, mercredi, car leurs prochains rivaux ont le vent en poupe.

Effectivement, les Maple Leafs de Toronto se présenteront au Centre Bell en tant que meneurs au classement général de la Ligue nationale.

• À lire aussi: «Kotkaniemi, à 14 ans, patinait comme un Bambi»

• À lire aussi: Les Maple Leafs balaient les Canucks

Avec 21 points, la troupe de l’entraîneur-chef Sheldon Keefe devance le Tricolore par trois longueurs et sa moyenne de points obtenus (,808) est la troisième meilleure du circuit; seuls le Lightning de Tampa Bay (,850) et les Bruins de Boston (,818) ont fait mieux.

Menés par Auston Matthews, qui a marqué dans un huitième match consécutif lundi, les Leafs ont balayé la série de trois parties les opposant aux Canucks de Vancouver ces derniers jours. La confiance semble d’ailleurs régner à l’intérieur de leur vestiaire, peu importe l’adversaire et le style de jeu qu’il offre.

«Vous devez trouver une solution quand les choses se corsent, a admis Keefe aux médias, au terme de la partie remportée au compte de 3 à 1 par les siens. J’ai aimé le fait que nos gars aient pu s’organiser pour gagner, mais je n’ai pas apprécié que ça nous a pris tellement de temps pour s’ajuster. Toutefois, nous avons persévéré.»

Pour revenir à Matthews, il a amorcé sa séquence fructueuse le 20 janvier, durant laquelle il a réalisé deux doublés. Avec 11 filets et 15 points à son actif, il constitue l’une des raisons expliquant pourquoi Toronto n’a pas perdu en temps réglementaire au cours de sa série de succès offensifs.

«Peu importe si la rondelle entre dans le filet ou non, j’essaie de garder le même état d’esprit. Chaque fois que je lance, je crois que le prochain tir se retrouvera à l’intérieur de la cage», avait-il dit au site The Athletic il y a quelques jours.

Un gardien en pleine possession de ses moyens 

Toutefois, il ne faut pas oublier la performance de Frederik Andersen. Auteur de 31 arrêts, lundi, le Danois est bien en contrôle ces jours-ci et il est le premier à le reconnaître.

«Je me sens bien, je suis concentré et je me déplace facilement en repérant la rondelle comme il se doit, a-t-il expliqué au site NHL.com. Il y a eu quelques petits trucs à modifier cette saison et ce fut correct. Les gars m’aident beaucoup et me rendent la vie simple. 

«Quand je suis à mon meilleur, ça semble plus facile qu’à d’autres moments.»