Alouettes de Montréal

Danny Maciocia annonce six embauches

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, souhaitait être actif lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Il a tenu promesse en accordant un contrat à un total de six joueurs défensifs.

Il a frappé un grand coup du côté défensif en mettant la main sur le plaqueur Almondo Sewell et sur l’ailier Nick Usher. De plus, il a ramené les secondeurs Patrick Levels et Chris Ackie au bercail. Voyez le point de presse de Maciocia dans la vidéo ci-dessus.

Parmi ces acquisitions, celles de Sewell et d’Usher ont fait beaucoup de bruit.

«On s’est concentrés sur la défensive, a souligné Maciocia lors d’un point de presse virtuel. On est tellement excités par nos acquisitions d’aujourd’hui [mardi].»

«Avec notre attaque, on va être capable de marquer beaucoup de points. Toutefois, comme on l’a vu dimanche au Super Bowl, ça te prend une défensive pour gagner des championnats.»

En plus des quatre joueurs ci-haut mentionnés, il faut aussi ajouter les joueurs de ligne défensive Woody Baron et Michael Wakefield.

«Les six joueurs qui ont signé avec nous seront capables de mettre de la pression ou de déranger le quart adverse, a précisé Maciocia. Pour avoir du succès, il faut avoir être dominant sur le front. On veut être capable de mettre de la pression à quatre joueurs.»

«Puis, chez les secondeurs et les demis défensifs, on veut être axés sur la vitesse. De cette façon, on peut être efficaces dans notre couverture par la passe.»

Parmi ses nouvelles acquisitions, il est particulièrement fier d’avoir mis la main sur Usher, un vrai chasseur de quart. Il pourrait être un digne successeur de John Bowman.

«C’est celui qui m’a le plus impressionné sur les vidéos que j’ai vues dans la dernière semaine. Il a été libéré par les Raiders de Las Vegas dans les dernières semaines. C’est un joueur dynamique qui joue chaque jeu comme si c’était son dernier.»

Du caractère à revendre

En plus de la vitesse, la défensive des Alouettes aura du caractère. Le retour de Levels et l’acquisition d’Usher cadrent bien avec l’identité que les entraîneurs veulent avoir à Montréal.

Lors de la saison 2019, Levels avait été un acteur important dans les succès de la formation montréalaise. Son intensité et sa passion sur le terrain avaient déteint sur ses coéquipiers.

«Levels a du chien tout comme Greg Reid, a mentionné Maciocia. Il y a aussi Usher qui aime bien jouer sur la ligne. C’est le type de caractère dont ta défensive a besoin.»

Muamba: pas de décision

Maciocia a discuté avec Henoc Muamba mardi matin, mais le secondeur n’avait toujours pas pris de décision quant à sa prochaine destination.

«La porte est fermée, mais elle n’est pas barrée, a dit l’homme de football. Les chances de le revoir ne sont pas très élevées.»

Il n’est pas impossible que Chris Ackie ou DJ Lalama, deux Canadiens, soient appelés à remplacer Muamba au poste de secondeur intérieur. Les deux ont les qualités athlétiques pour remplir ce rôle.

Pour ce qui est de Ciante Evans, Maciocia a eu droit à un changement de cap moins de 90 minutes avant l’ouverture du marché. Le demi défensif a décidé d’accepter une offre d’une autre formation.

Contrairement à ce qui a été annoncé, l’entente avec le receveur québécois Régis Cibasu n’est pas encore officielle, mais elle pourrait l’être dans les prochaines heures.

Les négociations avec le joueur de ligne à l’attaque Chris Schleuger se poursuivent. Il sera de retour si le prix à payer n’est pas trop élevé.

Ils sont de retour avec les Alouettes

• Chris Ackie, secondeur

• Woody Barron, plaqueur défensif

• Patrick Levels, secondeur

• Ils arrivent dans le nid

• Almondo Sewell, plaqueur défensif

• Nick Usher, ailier défensif

• Michael Wakefield, ligne défensive