Crédit : Photo Ben Pelosse

F1

De la F1 à l’IndyCar

Publié | Mis à jour

Un peu plus de deux mois après été victime d’un terrifiant accident en Formule 1, Romain Grosjean annoncera mercredi matin qu’il réorientera sa carrière vers la série IndyCar.

Selon la primeur révélée par nos confrères de l’hebdomadaire français AUTO hebdo, le pilote français âgé de 34 ans a été recruté par l’écurie Dale Coyne Racing pour disputer 13 des 17 épreuves inscrites au calendrier 2021 de ce championnat américain de monoplaces.

Grosjean aurait exclu toute participation aux quatre courses de la saison organisées sur tracés ovales, une configuration sur laquelle il n’a jamais roulé et qu’il a toujours qualifiée — non sans raison — de dangereuse.

L’une d’elles est la classique des 500 Milles d’Indianapolis, le 30 mai.

Miraculé

Le parcours de Grosjean en F1 s’est abruptement arrêté le 29 novembre quand, au départ du Grand Prix de Bahreïn, sa voiture a pris feu après une embardée spectaculaire. Alors que les images saisissantes ont fait craindre le pire, on le voit s’extirper lui-même de son bolide quelques secondes après l’impact.

Qualifié de miraculé, Grosjean s’en sera tiré avec des brûlures aux deux mains et au pied gauche.

Quelque 179 départs en F1

Il avait appris, quelques semaines plus tôt, que son contrat avec l’équipe Haas n’était pas renouvelé pour 2021. Il savait dès lors qu’un retour en F1 était exclu.

Pour soigner ses blessures, il avait cédé son volant au Brésilien Pietro Fittipaldi pour les deux dernières courses de la saison.

En 10 saisons, Grosjean compte 179 départs en F1 avec les écuries Renault (2009), Lotus (2012 à 2015) et Haas (2016 à 2020). Si sa fiche montre 10 présences sur le podium, il n’a jamais accédé à la plus haute marche. À deux reprises (Montréal en 2012 et Austin 2013), il a récolté son meilleur résultat en ralliant l’arrivée à la seconde place.

Le calendrier 2021 de la série IndyCar a été révisé à quelques reprises depuis sa première publication il y a quelques mois. La pandémie pourrait forcer ses dirigeants à le remanier de nouveau au cours des prochaines semaines. Seule étape prévue au Canada, le 11 juillet, la course de Toronto pourrait ne pas avoir lieu, comme l’an dernier d’ailleurs.