Crédit : AFP

Europe

Mercato: peu de mouvement, Liverpool et Marseille s'activent

Publié | Mis à jour

Le mercato d'hiver en Europe se dirige, lundi, vers un dénouement sans éclat, au cœur d'une période économique difficile pour les clubs en raison du Covid-19 notamment, mais certains s'agitent en coulisses en vue d'un dernier renfort, à l'image de Liverpool et de Marseille. 

Angleterre: les regards tournés vers Liverpool  

Le recrutement ou non d'un défenseur central par Liverpool, accablé de blessures dans ce secteur, était au cœur du maigre suspense en Premier League, où les clubs ont jusqu'à 23h00 GMT pour enregistrer les mutations.

Les Reds sont proches d'attirer Ben Davies (Preston North End/D2) pour un peu plus de 2 M EUR, mais ils aimeraient aussi se procurer un défenseur plus référencé.

Après Shkodran Mustafi (Arsenal), les noms du Croate Duje Caleta-Car (Marseille) ou du Turc Ozan Kabak (Schalke) circulent dans la presse.

Dans un marché resté très sage, crise économique oblige, c'est l'arrivée de Thomas Tuchel à la place de Frank Lampard sur le banc de Chelsea, qui a finalement été le mouvement le plus notable de cet hiver.

Arsenal a réussi son opération dégraissage en trouvant des points de chute pour Mesut Özil et son encombrant salaire (Fenerbahçe), ainsi que pour Sokratis Papastathopoulos (Olympiakos), en attendant peut-être Mustafi. 

Du côté des arrivées, les Gunners ont signé en prêt le prometteur milieu Martin Odegaard (Real Madrid), alors que Manchester United a préparé l'avenir en attirant l'ailier de l'Atalanta Bergame, Amad Diallo (18 ans).

Espagne: Valence s'active  

En Espagne, les transferts ont été rares, et peu conséquents: aucune opération n'a dépassé la barre des dix millions d'euros. 

Habituels agitateurs du mercato, le Real Madrid et le FC Barcelone ont préféré regarder leur nombril, occupés à redresser une saison difficile.

Valence a été le club espagnol le plus actif ces dernières 24 heures, avec deux prêts officialisés, ceux de l'Italien Patrick Cutrone (Wolverhampton) et du Portugais Ferro (Benfica). Le milieu uruguayen Christian Oliva (Cagliari) serait également proche de signer.

L'Atlético Madrid et le Séville FC ont réussi les plus beaux coups. Les Colchoneros ont attiré le buteur français Moussa Dembélé (Lyon) en prêt payant de six mois (1,5 M EUR), assorti d'une option d'achat à 33,5 M EUR (hors bonus).

En Andalousie, le directeur sportif Monchi a enrôlé le milieu offensif international argentin "Papu" Gomez (Atalanta), en échange de 8 à 9 M EUR selon la presse.

A noter également que Getafe a obtenu le prêt jusqu'à la fin de la saison du milieu Takefusa Kubo (Real Madrid).

L'opération la plus onéreuse est l’œuvre de la Real Sociedad: les Basques ont signé l'avant-centre Carlos Fernandez (Séville) jusqu'en 2027 pour environ 9 M EUR, afin de pallier le départ de Willian José (Wolverhampton).

Allemagne: du mouvement à Berlin  

Le Bayern a prêté deux de ses jeunes talents jusqu'à la fin de la saison: l'attaquant néerlandais de 19 ans Joshua Zirkzee part pour Parme (avec option d'achat de 15 M EUR) et le défenseur américain de 21 ans Chris Richards file à Hoffenheim.

Par ailleurs, le patron du club Karl-Heinz Rummenigge a confirmé lundi que David Alaba allait partir cet été "à 99,99%", et que le "Rekordmeister" chercherait à recruter à sa place le Français Dayot Upamecano (Leipzig).

Le Hertha Berlin, en grande difficulté en Championnat, a annoncé dans les dernières minutes du mercato, clos à 17H00 GMT en Allemagne, le recrutement du champion du monde 2014 Sami Khedira, 33 ans, plus utilisé à la Juventus. Nemanja Radonjic (Marseille) a aussi été enrôlé.

Janvier avait déjà été animé, entre l'arrivée à Leipzig du jeune talent hongrois Dominik Szoboszlai (RB Salzbourg) contre 20 millions d'euros, et le retour du Néerlandais Klaas-Jan Huntelaar (Ajax) à Schalke 04, lanterne rouge de Bundesliga.

L'attaquant serbe Luka Jovic a également retrouvé cet hiver l'Eintracht Francfort, qui l'avait vendu en 2019 au Real. Mais à Madrid, il ne s'est jamais imposé.

Italie: un attaquant à la Juventus?  

Sur un marché très calme en Italie à quelques heures de la clôture (fixée à 19h00 GMT), quelques arrivées ont été scellées dans la journée.

L'Atalanta Bergame, quelques jours après le départ de son meneur de jeu Alejandro "Papu" Gomez, a annoncé l'arrivée du milieu international ukrainien Viktor Kovalenko, en provenance du Shakhtar Donetsk, pour densifier l'entrejeu.

La Roma accueille en prêt avec obligation d'achat le défenseur latéral américain de Dallas Bryan Reynolds, 19 ans, sur lequel la Juventus Turin avait l’œil. Elle semblait en revanche partie pour conserver l'attaquant Edin Dzeko, en froid avec l'entraîneur Paulo Fonseca, mais dont le salaire important ne facilite pas un éventuel transfert dans le contexte économique tendu.

La Juventus reste à l'affût pour tenter de dénicher en dernière minute un nouvel attaquant, comme souhaité en début de mercato par Andrea Pirlo. Le nom du jeune Italien Gianluca Scamacca (22 ans), qui évolue au Genoa mais appartient à Sassuolo, était notamment parmi les plus cités.

France: Marseille tente  

En France, c'est plutôt l'appel d'offres pour retrouver un diffuseur, organisé en urgence après le fiasco Mediapro, qui a occupé le devant de l'actualité avant de se révéler infructueux lundi soir, dernier jour d'un mercato jusque-là calme.

Club le plus actif du marché, après les arrivées en prêt d'Arkadiusz Milik (Naples) et Pol Lirola (Fiorentina), Marseille n'a peut-être pas dit son dernier mot. 

Selon la presse, l'OM est proche de signer le milieu français Olivier Ntcham (Celtic), attendu pour pallier les départs de Morgan Sanson (Aston Villa) et Kevin Strootman (Genoa) dans le secteur. 

Les quatre premiers de Ligue 1, Lille, Lyon, le Paris SG et Monaco, se préparent de leur côté à des dernières heures très calmes. 

Nice, qui a déjà obtenu le prêt du défenseur William Saliba (Arsenal), pourrait réaliser le même coup, au même poste, avec Jean-Clair Todibo (Benfica, prêté par le FC Barcelone).