Crédit : AFP

NFL

Le masque à l’honneur au Super Bowl et aux alentours

Publié | Mis à jour

Les gens qui auront la chance d’assister au prochain Super Bowl, le 7 février à Tampa, ont intérêt à garder leur masque bien en vue sur leur visage.

La mairesse de la ville floridienne, Jane Castor, a d’ailleurs ordonné mercredi le port obligatoire du masque lors des événements parallèles de la finale de la NFL. 

Ainsi, dans les zones désignées à cet effet et situées près du Raymond James Stadium, tout comme au centre-ville, tous devront circuler à visage couvert. La directive sera en vigueur jusqu’au 13 février.

Les contrevenants risquent d’écoper d’une amende de 500 $. Les enfants âgés de moins de 5 ans sont exemptés de l’ordre de la mairesse.

«Nous sommes excités à l’idée d’accueillir un Super Bowl de façon plaisante et sécuritaire. Cependant, chacun doit faire sa part. Nous souhaitons que les partisans soient en confiance et sachent que lorsqu’ils sortiront pour célébrer le Super Bowl LV, ils le feront sans danger dans une ville prenant la pandémie au sérieux», a-t-elle expliqué dans un communiqué.

«Tous doivent prendre leurs responsabilités envers eux-mêmes, les autres amateurs de football et la communauté de Tampa Bay.»

Environ 22 000 personnes pourront assister à la rencontre opposant les Chiefs de Kansas City aux Buccaneers, première formation de l’histoire ayant l’occasion de disputer le match ultime à domicile. Par ailleurs, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a confirmé ce mois-ci que 7500 travailleurs de la santé vaccinés seront invités à la partie.