Crédit : Photo d'archives, ANNIE T. ROUSSEL

LHJMQ

Samuel Poulin échangé

Publié | Mis à jour

On savait déjà que les Foreurs de Val-d’Or voulaient rafler les grands honneurs cette saison. Si certains croyaient que le travail du directeur général Pascal Daoust était terminé après les acquisitions de Nathan Légaré et de Jordan Spence, ils ont eu droit à une surprise dimanche soir. Et toute une!

Troisièmes au classement général, selon la nouvelle méthodologie qui détermine les rangs au pourcentage de victoires (,765), les Foreurs ont obtenu les services de l’un des derniers gros noms encore disponibles sur le marché des transactions en Samuel Poulin, du Phœnix de Sherbrooke.

Tant Daoust et Poulin ont refusé de commenter la nouvelle puisque l’échange n’avait pas été encore officialisé par la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en soirée, sans pour autant nier l’information. La formation de l'Estrie a toutefois confirmé la transaction, lundi matin.

Les Foreurs ont cédé un choix de première et de troisième rondes en 2021 ainsi qu’un choix de deuxième tour en 2023 pour mettre la main sur l’espoir des Penguins de Pittsburgh.

Équipe redoutable 

À Val-d’Or, l’attaquant convoité retrouvera deux de ses meilleurs amis en Légaré et Jakob Pelletier. En incluant le défenseur Maxence Guénette, les Foreurs comptent maintenant dans leurs rangs quatre des six premiers choix du repêchage de 2017. Aussi bien dire qu’ils forment un alignement provenant d’une autre galaxie!

«C’est incroyable de pouvoir avoir un chum avec moi comme Samuel qui est un joueur d’impact qui peut changer un match à lui seul. De pouvoir l’avoir avec nous, c’est une grosse pièce», a commenté Pelletier, joint par Le Journal.

Poulin avait annoncé quelques minutes plus tôt à l’espoir des Flames qu’il avait été troqué à la formation abitibienne pour se joindre à la quête du championnat. Le capitaine des Foreurs n’aurait jamais cru être réuni dans la même équipe que ses deux amis à un niveau aussi élevé.

«Il m’a appelé et on était tous les deux très excités. Dans mes rêves, oui, mais je ne pensais pas que ça allait pouvoir devenir réalité. Pascal a fait une grosse job, je suis très content. On peut vraiment dire all in en ce moment, mais un match, c’est sur la glace que ça se joue», a mentionné Pelletier, dont l’acquisition en juin dernier avait parti le bal pour la troupe de Daniel Renaud.

Poulin compte six points en cinq matchs cette saison. En carrière, il a inscrit 80 buts et 204 points en 173 rencontres.