Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

NFL

Johnny Manziel nargue les Browns sur Twitter

Publié | Mis à jour

L’ex-quart-arrière des Browns de Cleveland Johnny Manziel aime bien attirer l’attention, mais son attitude après la défaite de son ancienne équipe a attisé la colère des partisans, dimanche.

Quelques minutes après que les Browns eurent échoué en demi-finale de l’Association américaine face aux Chiefs de Kansas City, Manziel a «tweeté» un «meme» montrant l’animateur du réseau ESPN Stephen A. Smith sirotant un breuvage avec un sourire en coin.

Plusieurs amateurs ont perçu le message comme une tentative de moquerie et se sont attaqués à l’ancien choix de premier tour. Un utilisateur de la plateforme a notamment écrit que Manziel n’avait jamais travaillé un samedi de toute sa vie, tandis qu’un autre l’a accusé de cracher sur la seule équipe lui ayant donné une chance dans la NFL.

«Johnny Football» a répondu à quelques-uns de ses détracteurs, les accusant de sauter aux conclusions et de ne pas être capables de vivre avec la défaite. Il a remercié au passage le propriétaire des Browns, Jimmy Haslam.

Rappelons que Manziel a été libéré par Cleveland en 2016. Le pivot a ensuite révélé qu’il avait mené un combat contre l’abus de substances et qu’il avait été diagnostiqué bipolaire.

Il a ensuite tenté sa chance dans la Ligue canadienne de football, notamment avec les Alouettes de Montréal, et l’Alliance of America Football. Le joueur de 28 ans tentera désormais de percer dans la nouvelle Fan Controlled Football.