Crédit : Photo AFP

LNH

Phil Kessel mène les Coyotes à la victoire

Publié | Mis à jour

Le vétéran Phil Kessel a inscrit deux buts, menant les Coyotes de l’Arizona à une victoire de 5 à 3 sur les Sharks de San Jose, samedi, au Gila River Arena.

L’ailier droit a ouvert le compteur de l’équipe locale en avantage numérique, au premier tiers. Il a ensuite frappé à nouveau en début de deuxième période, redirigeant un tir d’Oliver Ekman-Larsson derrière Martin Jones.

C’est la troisième fois de sa carrière que Kessel marque lors de deux matchs consécutifs en ouverture de saison. Il avait réussi ce fait d’armes en 2008-2009 et en 2010-2011.

«La dernière saison a été terrible, ça n’aurait pas pu aller plus mal pour moi. C’est bien de commencer comme ça, en espérant que je puisse continuer», a mentionné Kessel en conférence de presse après la rencontre, lui qui a admis qu’il ne se sentait pas bien en 2019-2020.

Barrett Hayton, Jakob Chychrun et Clayton Keller ont été les autres buteurs de l’Arizona. Ekman-Larsson a quant à lui fourni trois mentions d’aide. Devant le filet des Coyotes, Antti Raanta a bloqué 31 tirs.

«Il y a plusieurs aspects dont je ne suis pas satisfait, mais je vais dire que c’est parce que je n’ai pas joué depuis longtemps, a avoué Raanta. Beaucoup d’excitation, mais aussi beaucoup de mauvais et de bons arrêts, plusieurs rebonds. [...] Ce n’était pas aussi chaotique que je le laisse croire, mais c’est mon premier match et il y a toujours des choses à améliorer.»

Mieux que jeudi

Dans la défaite, Timo Meier y a été d’une performance de trois points. Tomas Hertl et Ryan Donato ont tous deux frappé en avantage numérique pour les Sharks.

Jeudi, c’est l’équipe californienne qui avait eu le dessus sur les Coyotes. L’entraîneur-chef Bob Boughner est d’avis que ses hommes ont mieux paru samedi soir que lors de la dernière victoire.

«Dans les détails, je crois que nous avons été meilleurs. Nous avons passé plus de temps en zone offensive. Nous jouions aussi plus rapidement. Ils [les Coyotes] ont eu quelques rebonds chanceux et ils ont été la meilleure équipe la première fois, mais je crois que nous avons travaillé plus fort et que nous avions une meilleure structure», a analysé le pilote.