Crédit : AFP

NBA

NBA: James Harden enfin échangé

Publié | Mis à jour

Ce n’était plus qu’une question de temps : James Harden a été échangé par les Rockets de Houston, mercredi.

Harden passe donc aux Nets de Brooklyn par le biais d’un mouvement monstre à quatre équipes impliquant également les Cavaliers de Cleveland et les Pacers de l’Indiana.

N’allez pas croire que le nouveau directeur général des Rockets Rafael Stone a cédé à la panique alors que Houston obtient un excellent retour pour Harden.

Selon le média sportif The Athletic, les Rockets en ont profité pour mettre la main sur Victor Oladipo, anciennement des Pacers, de même que de nombreux choix de première ronde en vue des prochains repêchages. Chez les autres joueurs de premier plan, Caris LeVert quitterait les Nets pour se retrouver avec la formation de l’Indiana. Les Cavaliers obtiennent notamment les services du jeune Jarrett Allen, qui était à Brooklyn.

La plus récente sortie publique de Harden, effectuée mardi soir après une défaite contre les Lakers de Los Angeles, ne pouvait avoir une autre conséquence qu’une transaction.

«Nous ne sommes tout simplement pas assez bons. Nous n’avons pas de chimie et nous manquons de talent. C’est une évidence», avait affirmé l’athlète de 31 ans, après un revers de 117 à 100 face aux Lakers.

«J’adore cette ville. J’ai littéralement fait tout ce que je pouvais. Cette situation est folle. C’est quelque chose qui, je crois, ne peut pas se régler», avait poursuivi Harden, en parlant de sa relation avec le club.

Fin d’un roman-savon

Avant même le début de la présente saison, Harden avait manifesté son désir de rejoindre une équipe prétendant au titre dans l’Association de l’Est après que l’entraîneur-chef des Rockets Mike D'Antoni eut démissionné. La formation de Houston avait par ailleurs échangé son ami Russell Westbrook aux Wizards de Washington.

Ses commentaires de mardi ont été la goutte qui a fait déborder un vase déjà rempli à pleine capacité.

«On a joué seulement neuf matchs. Tu veux te lancer en bas de la falaise après neuf matchs?», s’était d’ailleurs interrogé le joueur John Wall, au sujet de Harden.

Harden, qui avait été tenu à l’écart de l’entraînement de mercredi, a passé les huit dernières années avec les Rockets. Lors des trois plus récentes saisons, il a dominé la NBA au chapitre de la moyenne de points par match. L’Américain a notamment réussi un sommet de 36,1 points par rencontre lors de la saison 2018-2019.

Meilleures moyennes de points par match lors de la saison 2019-2020 

James Harden, Houston – 34,3

Bradley Beal, Washington – 30,5

Damien Lillard, Portland – 30,0

Trae Young, Atlanta – 29,6

Giannis Antetokounmpo, Milwaukee – 29,5