Crédit : AFP

NFL

Un premier duel éliminatoire entre deux légendes

Publié | Mis à jour

Le match de dimanche prochain entre les Buccaneers de Tampa Bay et les Saints de La Nouvelle-Orléans permettra aux amateurs de vivre un premier duel éliminatoire entre deux des meilleurs quarts-arrière de l’histoire de la NFL.

Il s’agira en effet de la première confrontation entre Tom Brady et Drew Brees dans une rencontre sans lendemain. Les deux légendes évoluent dans le même circuit depuis maintenant 20 ans, étant respectivement âgées de 43 et 41 ans.

Ensemble, les deux hommes ont amassé un impressionnant total de 159 562 verges par la voie des airs en saison régulière. Ils comptent également 1152 touchés. Les deux compétiteurs sont d’ailleurs installés au premier ou au deuxième rang de l’histoire de la NFL pour les verges amassées, les passes tentées, les relais réussis et les majeurs.

Ils ont aussi été en mesure de remporter le Super Bowl. Brady l’a fait à six reprises (2001, 2003, 2004, 2014, 2016, 2018), tandis que Brees a mis la fin sur le trophée Vince-Lombardi une fois (2009).

Avantage Brees

Même s’ils ne se sont jamais affrontés en éliminatoires, les deux pivots se sont toutefois mesurés l’un à l’autre à sept reprises dans la NFL et une fois au niveau universitaire. Brees a eu le meilleur sur Brady, remportant cinq de ces parties.

Il faut toutefois se concentrer sur les duels qu’ils se sont livrés cette saison pour avoir une idée plus précise de ce qui pourrait arriver ce dimanche.

Les «Bucs» et les Saints, qui évoluent dans la même section, ont disputé deux matchs l’un contre l’autre en 2020. Les deux fois, c’est la troupe de Brees qui a connu le bonheur de la victoire.

Les Saints ont signé des gains de 34 à 23 (première semaine) et de 38 à 3 (neuvième semaine).

Lors de ces duels, le quart des Saints a complété 70,9 % de ses passes pour 382 verges et six touchés, alors que Brady a réussi 60,8 % de ses relais pour 448 verges et deux majeurs. Ce dernier a aussi lancé cinq interceptions, tandis que son rival n’a été victime d’aucun larcin.

Il faut cependant préciser que lors du deuxième match, le vétéran de 43 ans a connu l’un des pires matchs de sa carrière.

Bref, Brees a l’avantage au point de vue des statistiques, mais Brady démontré qu’en éliminatoires, il monte toujours son jeu d’un cran. Ce n’est pas pour rien qu’il a enregistré 31 victoires dans cette situation depuis le début de sa carrière. À titre comparatif, Brees en a obtenu neuf.