Crédit : Photo AFP

LNH

COVID-19 : Anton Khudobin a traversé une période difficile

Publié | Mis à jour

Le gardien des Stars de Dallas Anton Khudobin a révélé mardi avoir été aux prises avec le coronavirus durant trois semaines tôt dans la saison morte.

Durant un entretien avec les médias, le vétéran de 34 ans a admis qu’il avait d’ailleurs perdu les sens du goût et de l’odorat – des symptômes ressentis par plusieurs personnes infectées à la COVID-19 – pendant un mois et demi, quand il se trouvait en Russie. Conséquemment, le natif du Kazakhstan a passé des moments plutôt difficiles, même si sa vie n’était pas menacée.

«Ce n’est pas facile, je peux vous le dire maintenant. Premièrement, c’est compliqué de respirer. Ils n’ont pas eu à placer un masque à oxygène au visage, car je respirais normalement. Cependant, laissez-moi vous dire qu’il fallait reprendre son souffle après avoir grimpé du deuxième au troisième étage. C’est dur. Quand j’ai recommencé à patiner, ce ne fut pas aisé non plus. Ça m’a pris une semaine [pour revenir à la normale]», a-t-il affirmé, selon des propos rapportés par le quotidien «Dallas Morning News».

«Lorsque vous mangez, vous ne sentez pas que vous êtes en train de le faire. Si vous consommez des pommes de terre en purée, vous ne savez pas si c’est bien ça que vous êtes en train de manger. Peu importe ce qu’il y a, vous ne savez pas ce que c’est, pour être franc. À vrai dire, vous savez ce que vous prenez, mais vous ne pouvez le goûter.»

Début de saison retardé

Khudobin a manqué le début du camp d’entraînement en raison de problèmes de visa. Avec l’absence prolongée de Ben Bishop, il devrait assumer le rôle de gardien numéro 1 pour amorcer la campagne.

Dallas a recensé six joueurs déclarés positifs à la COVID-19 la semaine passée et doit patienter avant de jouer sa première partie. La troupe de l’entraîneur-chef Rick Bowness ne pourra s’exécuter avant au moins le 19 janvier.