HKN-HKO-SPO-COLUMBUS-BLUE-JACKETS-V-NEW-JERSEY-DEVILS

Crédit : AFP

LNH

Rien n’est exclu chez les Devils

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Devils du New Jersey, Tom Fitzgerald, reste bien à l’aise malgré l’annonce de la retraite de Corey Crawford et a entièrement confiance en ses éléments devant le filet, même s’il est prêt à bouger au besoin.

L’organisation de Newark a été quelque peu secouée par le départ précipité de Crawford, qui a choisi de se retirer, samedi après-midi. Le Québécois s’était joint aux Diables à titre de joueur autonome en octobre dernier, mais il n’aura jamais disputé de match avec cette équipe. Maintenant, il faut préparer la suite et celle-ci viendra rapidement: le calendrier régulier s’amorcera jeudi avec un duel contre les Bruins de Boston.

«Nous essayons toujours d’améliorer notre équipe, peu importe que ce soit par voie de transaction – comme nous l’avons déjà fait –, du marché des joueurs autonomes, du ballottage ou de la compétition interne. Comme vous le voyez, ces jeunes poussent fort pour obtenir un emploi en jouant très bien. Ayant confiance en lui, nous avons accordé un contrat à Mackenzie Blackwood pour une raison : nous croyons qu’il est notre futur gardien numéro 1 et il aura l’occasion de saisir sa chance immédiatement», a dit Fitzgerald au site NHL.com.

Adjoint fiable?

En plus de Blackwood, qui a totalisé 22 victoires en 47 rencontres en 2019-2020, les Devils estiment avoir un bon substitut pour affronter le calendrier exigeant.

«Nous avons misé [sur Scott Wedgewood] et nous le connaissons tous. Nous savons qu’on peut compter sur lui si l’un de nos autres gardiens tombe au combat. Aussi, les gars ont été impressionnés par son jeu jusqu’ici. Donc, ce sont nos deux hommes actuellement. Mais comme je l’ai précisé, nous sommes toujours prêts à améliorer la formation.»

La dernière présence de Wedgewood dans la Ligue nationale remonte à 2017-2018 avec les Coyotes de l’Arizona. Il a pris part à 24 matchs en carrière au sein du circuit Bettman.