Crédit : AFP

Golf

English domine d’un bout à l’autre

Publié | Mis à jour

Le golfeur américain Harris English a terminé chacune des trois premières rondes du Tournoi des Champions Sentry en tête du classement et il s’est assuré que cette tendance ne change pas, dimanche, lui qui a remporté le tournoi, à Hawaï.

L’athlète de 31 ans a toutefois eu besoin de la prolongation pour y arriver, puisqu’il était à égalité avec le Chilien Joaquin Niemann après 72 trous, grâce à un cumulatif de 267 (-25). Dès le premier trou supplémentaire, English a réussi un oiselet pour défaire son adversaire. Ce dernier a connu une excellente quatrième ronde, lui qui a retranché neuf coups à la normale, dont six lors de ses neuf premiers trous de la journée.

Installé au sommet avec English après 54 trous, l’Américain Ryan Palmer n’a pas été en mesure de maintenir le rythme, lui qui a frappé l’objet blanc à 71 reprises lors de la dernière journée, soit deux fois de plus qu’English.

Du côté des Canadiens, même s’il a retranché un coup à la normale, Nick Taylor a perdu huit rangs au classement lors de la dernière ronde. Il a terminé la compétition avec un cumulatif de 279 (-13) à égalité en 29e position avec l’Américain Brian Gay.

Tout comme son compatriote, Mackenzie Hughes a cogné la balle à 72 (-1) occasions lors de la dernière journée, ce qui ne l’a pas empêché d’occuper la 41e et dernière place du tournoi, à égalité avec le Japonais Hideki Matsuyama, en raison d’un cumulatif de 288 (-4).