Crédit : Photo AFP

LNH

La raison pour laquelle Pierre-Luc Dubois aurait voulu partir ailleurs

Publié | Mis à jour

Le Québécois Pierre-Luc Dubois aurait demandé une transaction au directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, parce qu’il souhaiterait évoluer dans un marché plus important.

C’est du moins ce que le réseau Sportsnet a avancé, mardi.

Plusieurs médias avaient rapporté, le 31 décembre, que des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) avaient parlé à Kekalainen pour connaître la situation du joueur de centre, croyant que celui-ci souhaitait un changement de décor.

Or, quelques heures après ces échos dans les médias, Dubois a accepté un contrat de deux saisons, d’une valeur de 10 millions $.

Il semble toutefois que Dubois souhaite encore être échangé. L’entraîneur-chef John Tortorella n’avait pas calmé le jeu en indiquant que la situation de Dubois allait être traitée comme celles d’Artemi Panarin et de Sergei Bobrovsky, qui ont tous deux quitté l’équipe comme joueurs autonomes sans compensation en 2019.

Dubois a été un choix de premier tour, la troisième sélection au total, des Blue Jackets lors du repêchage de la LNH en 2016. En 2019-2020, il a marqué 18 buts et amassé 49 points en 70 parties, ajoutant quatre filets et 10 points en 10 rencontres éliminatoires.