Crédit : AFP

F1

Une première prise contre la saison 2021 de Formule 1?

Publié | Mis à jour

Le Grand Prix d’Australie, qui doit être la manche initiale de la prochaine saison de Formule 1, risque d’être reporté en raison des contraintes de voyage strictes imposées par les autorités et des inquiétudes quant à la pandémie de COVID-19.

C’est ce que plusieurs médias, dont le site Autosport, ont rapporté, lundi. La décision devrait être prise rapidement, puisque les préparatifs doivent commencer bientôt en vue de la course, prévue le 21 mars. 

Actuellement, les visites des voyageurs étrangers sont interdites, selon le site officiel du gouvernement du pays. Des exceptions peuvent toutefois être accordées.

Les autorités pourraient toutefois être réticentes à accepter des voyageurs du Royaume-Uni, d’où provient une écrasante majorité des travailleurs de la F1. Le pays européen est en effet au cœur d’une flambée de cas avec plus de 50 000 chaque jour. Or, depuis le 18 septembre, l’Australie n’a jamais comptabilisé plus de 50 malades quotidiennement.

Le GP d’Australie a été la première course de l’année lors de 18 des 20 dernières saisons de F1. L’année dernière, l’épreuve a été annulée quelques heures avant les essais libres au mois de mars, pendant les premiers moments de la pandémie de COVID-19.

La F1 pas inquiète 

Malgré tout, la F1 espère toujours pouvoir amorcer la saison en mars. En effet, si l’escale australienne devait bel et bien être repoussée, le GP de Bahreïn, prévu le 28 mars, serait la première course de la saison.

«En 2020, nous avons prouvé que nous pouvions reprendre la course en toute sécurité et avons réalisé ce que beaucoup pensaient impossible en mars, a indiqué un porte-parole de la F1 à Autosport. Nous avons établi notre calendrier 2021 et nous attendons avec impatience le retour de la F1 en mars de cette année.»

La F1 a récemment publié son calendrier pour 2021 et un record de 23 courses devrait être établi si aucune n’est annulée.