Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Baseball - MLB

Bonsoir «Tout p’tit»

Publié | Mis à jour

Hier matin, j’écoutais la messe à la télévision lorsque j’ai reçu un texto d’Isabelle Rochefort qui m’annonçait le décès de son mari, Derek Aucoin, qui avait pris la décision de terminer les derniers jours de sa vie à la maison familiale.  

Ma première pensée était pour son fils, Dawson. Je n’ai pas pu m’empêcher de me remémorer le nombre de fois que Derek me disait que son fils, Dawson, et son épouse, Isabelle, étaient sa raison de vivre.

«Tout p’tit», comme je m’amusais à le surnommer avec beaucoup d’affection, adorait analyser les matchs de baseball à TVA Sports et son travail au 98,5 FM. Il devenait encore plus enthousiaste lorsqu’il me décrivait comment il aimait lancer la balle avec son fils sous le regard de son épouse.   

«Bucket List»  

Derek, un cinéphile, s’est beaucoup inspiré du fil américain «Sans plus attendre»The Bucket List»). Il était en grande forme et il n’avait aucun problème de santé lorsqu’il a décidé d’écrire sur une liste tout ce qu’il aimerait faire avant sa mort. 

Pour Derek, c’était tout simplement une façon de demander à une personne de réaliser un de ses rêves. Pendant plusieurs années, il me disait qu’il aimerait analyser un match de baseball en ma compagnie. 

Je lui répondais, «Tout p’tit, il y a des gens plus intéressants que moi». Sa réponse avec son humour contagieux était : «Tu as raison, Rodger, mais pas aussi petits que toi». 

Avant la fin de la saison 2019, nous étions d’accord pour réaliser un désir de sa «Bucket List», soit de travailler ensemble pour la description d’un match de baseball. Tristement, un samedi matin du mois d’août, des nuages sont venus assombrir notre petit univers. Il m’a joint pour m’aviser qu’il devait subir des examens à l’hôpital. Les médecins lui ont découvert une tumeur au cerveau. Quel regret d’avoir remis à plus tard cette expérience qu’on n’a jamais pu vivre! 

Un grand chez les Grands

Dans le cadre de la fête du 50e anniversaire des Expos, Stephen Bronfman l’a invité à faire partie des grands de l’histoire des Expos pour son implication auprès de la communauté. Dans une dizaine d’années, son fils, Dawson, qui est âgé de 10 ans, découvrira à son tour comment son père était un grand homme.  

Un lit, svp

Lors de la remise de la Médaille de l’Assemblée nationale à Derek, j’étais très secoué quand Isabelle a déclaré : «J’ai demandé pour un lit d’hôpital et j’ai reçu une médaille».

La famille était fière et contente de recevoir la médaille, mais la priorité de la famille était d’avoir un lit médical. Un lit d’une longueur de 90 pouces n’était pas facile à trouver dans le système de la santé pour un gars de 6 pi et 8 po. 

Je me suis avancé lentement vers son épouse, Isabelle, pour la soulager et l’encourager en lui disant que je trouverais un lit pour Derek. 

Grâce à la collaboration de mon collègue au Journal de Québec Luc Grenier, j’ai communiqué rapidement avec Miguel Valero, de l’entreprise Rotec International. En moins de 48 heures, un lit d’hôpital Versatech a été livré à la résidence de Derek. Avec l’aide de ses amis, dont l’entraîneur du Rocket de Laval, Joël Bouchard, Derek s’est reposé dans un lit qui lui a permis de vivre des journées paisibles. 

Hier après-midi, je me suis promené devant sa résidence à Terrebonne. Les lumières autour de sa maison rayonnaient sauf une. Bonsoir, Derek... tu ne seras jamais parti, car il y aura toujours une place pour toi dans le cœur de nombreux Québécois et Québécoises!