Crédit : AFP

MLS

Duel pour la dernière place

Publié | Mis à jour

C’est la dernière demi-finale dans la MLS jeudi soir et le Sporting de Kansas City risque de suer à grosses gouttes contre le Minnesota United FC.

Seulement cinq points ont séparé le Sporting, 1er dans l’Ouest, du Minnesota, 4e, et les deux équipes présentent des statistiques similaires. KC a marqué 38 buts et en a accordé 25 pendant que les Loons en ont inscrit 36 et ont cédé 26 fois. 

C’est donc à une guerre de tranchées que l’on risque d’assister entre ces deux formations qui se ressemblent à plusieurs égards.

Pourtant, les séries ont commencé bien différemment pour les deux adversaires. Le Minnesota a facilement écarté les Rapids du Colorado 3 à 0. Le Sporting en a arraché comme la 8e formation de l’Association, les Earthquakes de San Jose, l’emportant 3 à 0 dans la séance de tirs au but à la suite d’une égalité de 3 à 3 au terme de la prolongation.

Avantage 

Si le Sporting a un avantage, c’est sur le plan psychologique puisqu’il jouera à la maison devant une petite foule.

Il a aussi remporté deux des trois matchs entre les deux formations cette saison, mais attention, le Minnesota est loin d’être mauvais à l’étranger comme en témoigne son dossier de 4-4-4 avec autant de buts marqués qu’accordés, soit 17.

Ce sont deux équipes qui comptent sur une attaque diversifiée, ce qui peut être problématique pour la défense adverse.

À surveiller dans le camp du Sporting : Alan Pulido, Gadi Kinda, Johnny Russell et le dérangeant Roger Espinoza.

Pour le Minnesota, il faudra avoir à l’œil Emanuel Reynoso, Kevin Molino et Robin Lod.

La clé 

La clé de ce match pourrait bien être Alan Pulido, l’homme pour qui le Sporting a versé dix millions $ US en frais de transfert à Chivas Guadalajara, de la Liga MX.

Le Mexicain de 29 ans a indéniablement été la bougie d’allumage de Kansas City avec une production de six buts et cinq passes en douze matchs de saison régulière.

Il s’agira pour Pulido d’un premier match en séries puisqu’il a raté la rencontre de premier tour en raison d’une blessure au genou.

Pour le Minnesota, Emanuel Reynoso devrait être le principal animateur en milieu de terrain, lui qui a fourni sept passes décisives en 13 sorties au cours de la saison régulière.

Arrivé en milieu de saison via un transfert de cinq millions $ US de Boca Juniors, il a ouvert le jeu pour les Loons.